Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« La paix ne peut prendre racine tant que les droits de la personne sont bafoués. Comment la paix peut-elle régner alors que le simple fait de dire la vérité constitue un crime? »

Accomplissements

Depuis 1987, le Comité Canada Tibet est la VOIX DU TIBET A OTTAWA. Le CCT a rassemblé des membres de la communauté tibétaine et des sympathisants canadiens pour lancer un appel commun au gouvernement canadien. Nous travaillons de concert avec le gouvernement et le Parlement au niveau local et international. Quelques-unes de nos réalisations sont exposées ci-dessous.

Le CCT a établi des relations de collaboration avec des représentants du gouvernement

Depuis sa création en tant que premier groupe canadien de soutien au Tibet, le CCT s’est employé à engager et entretenir un dialogue interactif avec le gouvernement du Canada. Les efforts déployés se sont traduits par des changements de politique dans les domaines du développement économique, de la protection de l’environnement, du commerce et des investissements, de l’immigration, des droits des femmes ainsi que des processus multilatéraux. Le CCT a notamment :

  • Réussi à obtenir que le gouvernement du Canada expose pour la première fois publiquement des motifs de préoccupation sur les droits de la personne au Tibet en 1989. Cette déclaration a ouvert la voie à d’autres expressions publiques de préoccupations par le Canada à propos du Tibet;
  • Accueilli la première visite à Ottawa de Sa Sainteté le Dalaï Lama en 1990 à l’occasion de laquelle Sa Sainteté a été reçue par l’Honorable Gerry Weiner, ministre fédéral du Multiculturalisme;
  • Entamé, en 1993, un dialogue interactif officiel avec le gouvernement du Canada sur les droits de la personne en Chine et également sur la question du Tibet – un dialogue qui se poursuit aujourd’hui;
  • Obtenu un soutien sur le plan logistique, sécuritaire et financier pour la délégation des femmes tibétaines à la quatrième Conférence mondiale des Nations Unies sur les femmes qui s’est tenue à Beijing en 1995;
  • Organisé la première rencontre d’une secrétaire d’État pour les Affaires extérieures (l’Honorable Barbara McDougall) avec Sa Sainteté le Dalaï Lama en 1993;
  • Organisé la première rencontre d’un Premier ministre canadien (le Très honorable Paul Martin) avec Sa Sainteté le Dalaï Lama en 2004;
  • Mené avec succès des négociations en 2011 sur la mise en place d’un nouveau programme d’immigration prévoyant l’accueil de 1000 Tibétains au Canada;
  • Organisé de nombreuses rencontres au fil des ans entre des représentants du gouvernement du Canada et des envoyés de l’Administration centrale tibétaine (le gouvernement en exil) dont les premiers ministres Samdhong Rinpoche (Kalon Tripa) en 2006 et Lobsang Sangay (Sikyong) en 2013.

Le CCT a initié au Parlement canadien un mouvement de soutien au Tibet regroupant tous les partis

Le CCT est à l’origine de la création du groupe canadien des Amitiés parlementaires du Tibet (APT) en 1989. Ce groupe compte actuellement 46 députés et sénateurs, tous partis confondus. Le CCT a toujours collaboré avec l’APT pour mener à bien de nombreux projets, notamment :

  • Visites de Sa Sainteté le Dalaï Lama à Ottawa;
  • Audiences parlementaires sur la question du Tibet;
  • Journées annuelles de lobbying et programmes de stage sur la colline du Parlement;
  • Déclarations de députés dans la Chambre des communes;
  • Journées du Drapeau tibétain au Sénat canadien;
  • Présence de députés lors de rassemblements, d’activités communautaires et de conférences;
  • Participation de députés et de sénateurs à la Convention mondiale des parlementaires sur le Tibet.

Et notre travail a porté fruit :

  • Présentation du plan de paix en cinq points du Dalaï Lama en 1990;
  • Octroi du prix John-Humphrey pour la liberté au Vénérable Palden Gyatso en 1998;
  • Boycott des célébrations organisées par l’ambassade chinoise pour la « libération pacifique du Tibet » en 1999;
  • Obtention de l’appui des 2/3 des parlementaires en faveur de la Campagne de négociations Tibet-Chine du CCT en 2004;
  • Octroi de la citoyenneté canadienne à titre honorifique à Sa Sainteté le Dalaï Lama en 2006;
  • Motion unanime de la Chambre des communes en 2007 demandant au gouvernement de presser la Chine à poursuivre un dialogue constructif sur le Tibet;
  • Tenue de la Convention mondiale des parlementaires sur le Tibet à Ottawa en 2012.

Le CCT a sensibilisé le public et gagné son soutien à la cause du Tibet à l’échelle du Canada

Le CCT s’est activement employé à sensibiliser le public pour gagner et conserver le soutien de la population canadienne au Tibet. Voici quelques exemples du militantisme du CCT au fil des ans :

  • La « Marche sur Ottawa » de 1994 qui a fait la manchette à l’échelle nationale lorsque vingt Tibétains et non Tibétains ont marché de Montréal à Ottawa pour souligner la 35e commémoration du soulèvement de Lhassa;
  • Manifestations annuelles du 10 mars dans les villes canadiennes et dans la capitale nationale depuis 1987;
  • Succès de campagnes nationales ayant attiré l’attention sur les failles des politiques chinoises, dont la « Semaine culturelle tibétaine » à Ottawa, le projet de construction du barrage du Yamdrok Tso, le projet de déplacement de population de la Banque mondiale et la ligne ferroviaire au Tibet;
  • Succès de campagnes nationales de soutien à des prisonniers politiques dont le Panchen Lama, Ngawang Choepel, Chadrel Rinpoche et Tenzin Delek Tulku, entre autres;
  • Succès de campagnes nationales mettant en lumière les répercussions néfastes des activités de grandes compagnies au Tibet, surtout dans le secteur de l’extraction;
  • Activités culturelles annuelles dans les villes canadiennes et expositions régulières d’arts visuels, présentations de films, spectacles de musique et de danse;
  • Séries de publications décrivant l’évolution de la situation au Tibet d’un point de vue canadien; éditoriaux dans la presse canadienne et actions de sensibilisation auprès des grands médias et des médias alternatifs;
  • Parlons Tibet, site de discussions sur le web portant sur des sujets d’actualité reliés au Tibet.

L’action du CCT a eu des effets concrets au niveau international

A l’échelle internationale, le CCT a joué un rôle de premier plan au sein du mouvement international de soutien au Tibet qui coordonne l’action militante mondiale en faveur du Tibet. Le CCT a aussi participé à des processus intergouvernementaux afin de sensibiliser les leaders mondiaux à la question du Tibet lors de rencontres des dirigeants de la planète. Les efforts que nous avons déployés se sont traduits par des changements concrets :

  • En 1992, le CCT a contribué à la première connexion à un réseau local des bureaux du gouvernement tibétain à Dharamsala;
  • En 1993, le CCT a créé la première liste de diffusion électronique afin de coordonner les activités des groupes de soutien au Tibet dans le monde entier (TSG-L);
  • En 1994, le CCT a mis en place le premier service électronique de diffusion de nouvelles sur le Tibet au monde – le Réseau des actualités mondiales du Tibet (World Tibet News);
  • En 1995, le CCT a joué un rôle de premier plan au sein de la délégation des femmes tibétaines lors de la quatrième Conférence mondiale des Nations Unies sur les femmes à Beijing;
  • En 1996, le CCT a envoyé des délégués à la Conférence mondiale Habitat II qui s’est tenue à Istanbul;
  • En 1996, 1997, 1998 et 1999 le CCT a envoyé des délégués à des manifestations de la société civile lors des réunions des dirigeants de l’APEC tenues à Manille, Vancouver, Kuala Lumpur et Auckland;
  • De 1993 à 1997, le CCT a collaboré avec la Commission des droits de l’homme des Nations Unies en vue d’obtenir le vote d’une résolution sur la Chine;
  • De 1997 à 2007, le CCT a collaboré avec des partenaires du monde entier animés du même esprit pour exiger que la Chine fasse preuve de transparence et rende des comptes dans le cadre des dialogues bilatéraux sur les droits de la personne;
  • En 2000, le CCT a été un membre fondateur de l’International Tibet Network auquel adhèrent actuellement 190 organisations du monde entier.
  • En 2002, le CCT a participé au Sommet mondial des Nations Unies sur le développement durable dans le cadre duquel il a produit un rapport crucial : « Pauvreté à dessein »;
  • En 2009 et 2013, le CCT a apporté des contributions écrites au premier et deuxième cycles de l’Examen périodique universel de la Chine tenu par Conseil des droits de l’homme à Genève;
  • En 2010, le CCT a contribué aux travaux de recherche du Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l’alimentation consacré à l’accès à la terre en fournissant des études de cas;
Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank