Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Je reste attaché au dialogue. Je suis en effet fermement convaincu que le dialogue et la volonté d’examiner clairement et honnêtement la réalité du Tibet peuvent nous conduire à une solution viable. »

Le Comité Canada Tibet remet une lettre à Jean Charest la veille de son départ en Chine

August 01, 2008

Communiqué de presse
Pour publication immédiate
 
Le Comité Canada Tibet remet une lettre à Jean Charest la veille de son départ en Chine
 
(Montréal, vendredi 1er août 2008) – Le Comité Canada Tibet a remis aujourd’hui une lettre co-signée par 46 Québécois d’origine tibétaine au Premier Ministre Jean Charest, la veille de son départ en Chine.
 
La lettre demande à Jean Charest de soulever avec les responsables chinois la question du bilan déplorable de la Chine en matière de droits de la personne et d’exposer les grandes lignes, les différentes approches et avantages politiques du fédéralisme pour un état.
 
« Alors que les relations extérieures constituent une prérogative fédérale, nous avons la profonde conviction que tous les dirigeants communautaires, économiques et politiques ont le devoir de représenter et promouvoir les valeurs canadiennes chaque fois qu’ils ont l’occasion de voyager à l’étranger, a déclaré aujourd’hui Dermod Travis, directeur de CCT. Nous sommes également convaincus que le Premier Ministre Charest occupe une place unique pour orienter les chefs politiques chinois vers les avantages du fédéralisme et tout particulièrement les spécificités d’ouverture du fédéralisme asymétrique.»
 
Jean Charest effectue une visite officielle en Chine du 6 au 9 août pour discuter de la santé et de l’économie de l’énergie avec les responsables chinois, dans la province de Shandong. Il participera ensuite aux activités olympiques prévues à Pékin.
 
Une copie de la lettre envoyée au Premier Ministre Jean Charest suive :
 
Monsieur le Premier Ministre,
 
Au nom du Comité Canada Tibet et des soussignés Québécois d’origine tibétaine, nous vous demandons instamment de soulever les questions du bilan de la Chine en matière de droits de la personne et de traitements différentiels envers les minorités chinoises, de la façon la plus catégorique possible lors de votre prochaine visite en Chine.
 
Nous avons la conviction que la situation est et demeure tendue au Tibet et que, malgré les déclarations des Chinois au sujet de « l’harmonie sociale », le Tibet a connu et continue de connaître de graves violations des droits de la personne. Nous invitons votre Bureau à visiter notre site Internet www.tibet.ca pour obtenir l’information la plus récente à ce sujet.
 
Selon des estimations, plus de 200 Tibétains ont été tués lors des récentes opérations militaires chinoises au Tibet, 6 000 Tibétains sont détenus par les autorités chinoises et 1 000 moines tibétains ont été arrêtés et relocalisés en prévision des Jeux de Pékin. Étant donné la volonté du gouvernement chinois de continuer à renforcer ses mesures de répression brutales et à empêcher les observateurs indépendants et journalistes de visiter librement les régions tibétaines, il apparaît très clairement que les leaders canadiens à tous niveaux ont l’obligation et le devoir de s’élever, de se prononcer et d’agir au nom des Canadiens.
 
Les leaders canadiens doivent axer leur détermination sur une pression diplomatique énergique afin de soutenir les négociations dans la recherche d’une solution durable à cette crise et d’aboutir à un engagement crédible et vérifiable de la part des autorités chinoises visant à améliorer le respect des droits de la personne au Tibet et en Chine. En tant que président du Conseil de la Fédération nouvellement nommé, l’occasion unique se présente à vous de discuter avec les autorités chinoises des avantages des différentes approches du système fédéral et spécifiquement du fédéralisme asymétrique. La mission du Conseil commercial Canada-Chine, le 3 novembre prochain, avec les Premiers Ministres canadiens offre également une voie supplémentaire pour exposer ces avantages à vos hôtes chinois.
 
Les Québécoises et les Québécois se sont engagés de manière significative sur cette question d’une importance capitale. Nous pouvons vous assurer que la déception des Québécois d’origine tibétaine, des membres et sympathisants de CCT et du grand public serait immense si les affaires prenaient à nouveau le pas sur les droits de la personne. Un engagement sans contenu est un engagement vide de sens.  
 
Selon un sondage conduit par la firme Nanos Research pour CCT l’été dernier, plus des deux tiers des Québécois ont déclaré que le Canada devait soulever la question des droits de la personne et des libertés pour le peuple tibétain auprès du gouvernement chinois, quel qu’en soit l’impact sur les activités commerciales. Ces résultats se sont avérés comparables, quelle que soit l’affiliation partisane ou la région. Il est aisé d’imaginer l’impact des récentes atrocités commises par les autorités chinoises sur ces résultats.
 
Nous vous faisons confiance pour saisir l’occasion que vous offre votre voyage en Chine d’encourager les autorités chinoises à mettre un terme à leur campagne de brutalité et de violence à l’encontre du peuple tibétain et à s’engager fermement dans l’aboutissement d’une solution durable à la crise du Tibet. Cet engagement doit inclure l’assurance ferme et définitive de la Chine à poursuivre les négociations actuelles avec les représentants du Dalaï Lama en les axant sur le fond du sujet et sur la recherche de solutions.
 
Dans l’attente impatiente de votre réponse, nous permettant de prendre connaissance de vos intentions de communiquer nos inquiétudes aux responsables chinois et de votre engagement à inciter la Chine à tenir ses promesses pour améliorer les droits de la personne et aboutir à une solution diplomatique durable de la crise au Tibet, nous vous prions d'agréer, Monsieur le Premier Ministre, l'expression de notre haute considération.
 
 
Dermod Travis
Directeur de CCT
CTC Executive Director
 
cc:
Monsieur Mario Dumont
Madame Pauline Marois
 
- 30 -
 
Pour plus d’informations :
Dermod Travis
514 487-0665
 
 
 

Communiqués de presse

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank