Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« La paix ne peut prendre racine tant que les droits de la personne sont bafoués. Comment la paix peut-elle régner alors que le simple fait de dire la vérité constitue un crime? »

Tibet Troisième Pôle: Copenhagen Contrastes

December 24, 2009

Une traduction française produite en utilisant Google Translate.

Tibet Troisième Pôle: Copenhagen Contrastes

L'expérience du Tibet Troisième Pôle d'être à Copenhague pour la Conférence ONU sur les changements climatiques (COP15) en Décembre 2009 a été pleine de contrastes.

Il y avait de l'espoir à la possibilité d'assister à une percée historique pour la justice climatique et désespéré à la prise de conscience que les négociations ont été décrochage. Étonnement devant le nombre de personnes à la CdP15 qui prennent soin et de travail pour les questions d'environnement et pourtant, dégoût pour le montant de l'inefficacité du processus (caractérisée par la quantité incroyable de déchets de papier la conférence a été la production). Surprise au montant du soutien du public danois pour la question du Tibet et choqué par le traitement des manifestants pacifiques par la police danoise. Et non des moindres, il y avait un sentiment d'accomplissement que les Tibétains ont fait pression des délégués pour la première fois lors d'une conférence sur le climat mondial et un sentiment d'inutilité que nous avons appris notre accréditation avait été annulé avec la majorité des autres ONG.

Tibet Troisième Pôle membres de l'équipe ont commencé à arriver en quelques jours de Copenhague avant la conférence officielle a débuté le 7 Décembre. Notre objectif était de prendre notre message aux délégués de la COP15, de se concerter avec les journalistes et se rendre disponible pour des entrevues, de réseauter avec les ONG travaillant sur des questions similaires ou dans la même région, et à sensibiliser le public aux questions de tous ceux à Copenhague - représentants du gouvernement, des militants et du public.

Notre première semaine axée sur des événements publics et de travail de presse. La semaine a débuté avec des projections de plusieurs films ( "Undercover in Tibet» et «Meltdown au Tibet") à un centre-ville de Copenhague théâtre. Les deux projections ont eu lieu à proximité de vendre-outs. Deux réunions-débats ont également eu lieu, à la fois ouverte au public, l'un à Klimaforum (l'alternative ONG conférence sur le climat) et un centre-ville. Les deux tables rondes a permis au Tibet Troisième membres de l'équipe Pole de discuter en détail les changements climatiques sur le plateau tibétain et l'impact qu'il a sur les Tibétains et les personnes vivant en aval. La table ronde Klimaforum a été particulièrement réussie, avec des places debout seule pour plus de 150 personnes se sont rassemblées dans la salle!

Entre les manifestations publiques nous nous sommes concentrés sur les médias. Nous avons émis un certain nombre de communiqués de presse au cours de la conférence, a contacté de nombreux journalistes connus pour être à Copenhague et a tenu deux conférences de presse, l'un à Klimaforum et la seconde au Centre Bella (au lieu de la conférence principale). Ce dernier a été retransmis en direct sur le site officiel de la CdP15 et peut accéder à l'archive: http://tinyurl.com/yc5re6y.

Cependant, peut-être l'aspect le plus réussi de notre travail auprès des médias a eu lieu dans les couloirs et les zones d'accès général dans le Centre Bella. Ayant Tibétains en costume traditionnel et des moines dans leurs robes faites de notre groupe très visible et de nombreux journalistes se rapprochent de nous que nous nous promenions autour du complexe, ou même quand nous fûmes assis avoir une réunion. Nous avons arrêté de compter le nombre de «spontanée» des entretiens que les membres de l'équipe a donné. Interviews ont été accordées à des médias de partout dans le monde, le point culminant sera peut-être la chaîne de télévision française Canal +, qui a interrogé la délégation tibétaine depuis plus de 15 minutes. Les Tibétains ont également attiré de nombreux photographes, un bel exemple, de Ngawang Woeber, est apparue comme une photo demi-page dans le journal suédois, Göteborgs Posten (qui peut également être vu en ligne à http://tinyurl.com/y8kmola). Les Tibétains ont également mené de nombreux entretiens au cours des deux semaines avec les médias de radiodiffusion, dans le Tibet, c'est à dire Voice of Tibet, Voice of America et Radio Free Asia.

À la fin de la première semaine, le samedi 12 Décembre, le Tibet Troisième Pôle et défenseurs du Tibet ont participé à l'mars climatique, qui a attiré une population estime que 100.000. Cinq membres d'Étudiants pour un Tibet Libre à partir du Royaume-Uni et l'Allemagne rejoint l'équipe sur le mois de mars. Avec plus de 100 Tibétains et des sympathisants, dont 3 yaks et de nombreux drapeaux du Tibet, le contingent le Tibet a eu un impact colorés sur la procédure. Malheureusement Dhardon n'ai pas fini de s'adresser à la foule comme cela avait été prévu en raison de diverses erreurs de communication auprès des organisateurs. Toutefois, nous avons été heureux avec la prévalence des drapeaux tibétains et le Tibet Troisième Pôle bannières dans la couverture de presse du mois de mars. Dont des exemples peuvent être consultés à:
Sydsvenskan (Suède): http://w2.sydsvenskan.se/bildspel/KMcop15/
The Scotsman (Royaume-Uni): http://tinyurl.com/ye79nyr.

Le dimanche, nous nous sommes réunis à Klimaforum à poursuivre notre travail en réseau avec d'autres ONG et de planifier nos stratégies pour la deuxième semaine. En prime, les yaks tibétains ont été invités à se produire sur scène lors de Climate Justice Now! 'S peuples Assemblée. La présence tibétains à la Klimaforum s'est accentuée au cours des deux semaines de la COP15, avec une exposition de photographies de nomades tibétains.

Nous sommes retournés au Centre Bella au début de la deuxième semaine de concentrer nos efforts sur le lobbying délégués et membres des équipes de négociation du pays. Nous avons cassé en deux équipes et armés de brochures, communiqués de presse et de la lettre ouverte aux délégués COP15 du Réseau parlementaire international sur le Tibet, nous sommes allés aux bureaux de la délégation. Au cours des deux prochains jours, toutes les délégations ayant des bureaux (environ 40 pays, plus 20 autres consistant en des confédérations, des alliances et des organisations non gouvernementales) ont été visités et à tout le moins l'information donnée sur le Tibet Troisième Pôle. Beaucoup de fonctionnaires ont accueilli les membres de l'équipe et écouté leurs préoccupations, souvent dans des rencontres informelles autour d'un thé. Les Tibétains ont réussi à parler à un certain nombre de membres de l'équipe de négociation, y compris ceux de Finlande, Inde, Japon, Pays-Bas, Nigéria, Pologne, Corée du Sud, Suisse et Turquie. En général, il ya eu reconnaissance de l'importance de la question et un soutien considérable.

Il ya eu également la chance réunions, notamment avec le ministre indien de l'Environnement, qui a reçu la reconnaissance du Tibet troisième pôle d'information, et le négociateur du Bhoutan qui vient de se passer de s'asseoir à notre table pendant le déjeuner.

Même la délégation chinoise n'a pas échappé à nos efforts de lobbying. Même si on nous a refusé l'accès à leurs conférences de presse quotidiennes, Tenzin Norbu quand même réussi à remettre le Tibet Information troisième pôle à l'un des ministres chinois comme il a quitté l'une des séances d'information. Le ministre a également accepté une khatag de Norbu! Il n'y avait pas de réponse directe à l'information, mais au moins nous savons que le gouvernement chinois était au courant de notre présence.

En fait, nous étions déjà à peu près sûr que la Chine était au courant de la présence du Tibet Troisième Pôle à la CdP15. Au cours du week-end du Tibet Troisième Pôle site a été piraté et tout au long de la conférence a été attaqué par un torrent de mails - une indication que nos amis ne sont pas contents avec le message que nous promouvons. Mais au moins ils en ont pris note!

Avec deux jours de lobbying à notre actif, nous attendions avec impatience la prochaine étape, qui était de faire pression délégués individuels lors des sessions plénières (dont on a appris a été possible entre les déclarations officielles qui devaient être lues au cours de la journée). En particulier, on espère rencontrer ceux des délégués qui n'ont pas de bureau, tels que les petites nations en aval du plateau tibétain. Toutefois, l'accréditation à presque toutes les ONG a été annulé mardi soir, et seulement une poignée de représentants de la société civile ont été autorisés à pénétrer dans le Centre Bella pour le reste de la conférence, se moquant de la transparence et la responsabilisation du processus qui avait été promis avant le début de la COP15.

Malgré ce revers, nous avons basculé notre focus sur le Klimaforum, le réseautage et la poursuite de notre travail auprès des médias. Après le succès de la réunion-débat à Klimaforum durant la première semaine, nous avons décidé de saisir l'occasion d'accueillir un deuxième événement. Le mercredi, cette fois dans une salle plus vaste, nous avons réuni 250 militants qui ont entendu parler d'une variété de questions environnementales touchant les Tibétains et sur les prisonniers politiques qui ont été détenus pour s'être exprimés sur les questions environnementales au Tibet. Clips ont été montrés à partir de films dont "Leaving Fear Behind" et "Lhamo Tso: Behind the Sea".

Un bonus inattendu a été l'arrivée de Thubten Samdup, représentant du Dalai Lama en Europe du Nord et au Royaume-Uni, et son acceptation à titre de conférencier invité lors d'un de nos événements. Thubten Samdup était venue au Danemark pour discuter avec les ministres danois, les récentes déclarations faites par le gouvernement danois sur la question du Tibet. Non seulement at-il pris le temps, malgré son horaire chargé pour répondre aux Tibet Third Team Pole et donnera une conférence publique, il a également participé à un dialogue "spéciaux" réunion organisée par le Tibet troisième pôle entre les Tibétains et les membres de la communauté chinoise vivant au Danemark. Cette réunion a été créé pour permettre de discuter de questions communes, notamment à l'environnement. Le "dialogue vert» a été un tel succès que, à la fin de la réunion il a été proposé de former un chinois-tibétain groupe d'amitié au Danemark.

Alors que notre temps est venu de mettre fin à Copenhague, nous avons réfléchi sur nos expériences. Le sentiment dominant était l'un des succès. Nous avons eu la diffusion du message du Tibet troisième pôle à nos auditoires visés - COP15 aux délégations, aux médias, à d'autres ONG et des militants, et au public. La réponse de ceux que nous avons fait du lobbying, a donné des interviews à destination et en réseau avec, peut se résumer ainsi: «Wow, nous ne savions pas à ce sujet. Ceci est important. Cette question doit être entendu." Toutefois, nous avons été déçus que nous n'ayons pas de faire plus de lobbying, en particulier avec de plus petites, les pays en aval.

Etant donné les centaines de voix lors de la conférence, et compte tenu de notre équipe relativement petite et de ressources limitées, nous avons accompli beaucoup de choses et l'expérience acquise a été inestimable. Toutefois, nous avons également réalisé que ce n'est qu'un début. Il ya beaucoup à faire encore, surtout si nous voulons voir de tels forums à prendre des décisions qui se traduiront par des changements positifs pour ceux qui vivent sur le plateau tibétain.

Bien que la COP15 terminé avec un pauvre, sans ambition, non juridiquement contraignante accord, qui est considéré par beaucoup de mépris et de la déception, en revanche le Tibet Third Team Pole quitté Copenhague sentir encouragé et plein d'espoir. Jugeant encourageant que nous avons apporté la voix du Tibet à l'évolution du climat forum et ont été écoutés, et plein d'espoir qu'il existe un potentiel d'influencer les décideurs dans les forums futurs.

Ce sont nos premiers pas sur un long chemin - un chemin à notre avis, apporter des changements significatifs au Tibet, les Tibétains et les personnes vivant en aval du troisième pôle du monde.

(Paul Golding, co-coordonnateur des campagnes ITSN. 23 Décembre 2009)

 

Communiqués de presse

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank