Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« La paix ne peut prendre racine tant que les droits de la personne sont bafoués. Comment la paix peut-elle régner alors que le simple fait de dire la vérité constitue un crime? »

Le Dalai Lama attristé par la peine infligée à l'écrivain dissident Chinois Liu Xiaobo

December 28, 2009

" Je suis attristé par la sentence infligée par le Gouvernment chinois condamnant cet écrivain renommé Liu Xiaobo, a une peine de prison de 11ans".


En condamnant si fortement Liu Xiaobo, ainsi que d'autres qui comme lui utilisent la liberté d'expression en vue de faire connaitre publiquement leurs opinions, les autorités chinoises ont non seulement violé le binding principes de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme mais aussi la liberté d'expression mentionnée dans la Constitution de la République Populaire de Chine.

Je presse le Gouvernement chinois de libérer aussi vite que possible, Liu Xiaobo les autres prisonniers politiques qui sont privés de liberté en raison de l'exercice de leur liberté d'expression.

J' offre ma considération et mes prières à Mr. Liu Xiaobo, sa femme ainsi qu'aux autres membres de sa famille "



Le Dalai Lama
28 décembre 2009

Communiqués de presse

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank