Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Compassion et tolérance ne sont pas des signes de faiblesse mais de force. »

Comité Canada Tibet - Rapport annuel 2009

April 07, 2010

Comité Canada Tibet - Rapport annuel 2009
 
Chaque année, vous êtes des centaines à donner généreusement de votre temps et de votre argent pour soutenir la cause du Tibet et le travail du Comité Canada Tibet.
 
Vos dons sont essentiels pour le peuple tibétain et le CCT et nous espérons que ce rapport vous montrera en détail les objectifs atteints grâce à votre générosité.  
 
Documents secrets du dossier canadien
 
En janvier 2009, Le Comité Canada Tibet a publié aujourd’hui 66 pages de documents déclassés du gouvernement fédéral concernant le Tibet. Cinquante ans après que la plupart d’entre eux été écrits, ces documents ont fait le tour du monde en 2009.
 
En 1950, le ministère canadien des Affaires étrangères diffusait l’un des plus importants avis juridiques portant sur le statut international du Tibet et concluant ainsi : « mon opinion est que le Tibet réunit, d’un point de vue du droit international, les conditions prescrites pour être reconnu en tant qu’État indépendant. »
 
Un Haut-Commissaire du Canada déclarait aussi :
«…si la Chine possédait le Tibet,…elle n’aurait nul besoin d’y envoyer une armée pour le conquérir. »
 
Relations gouvernementales
 
Une partie importante du travail du CCT consiste à soulever ces questions critiques auprès des députés, sénateurs, premiers ministres et hauts fonctionnaires du gouvernement.
 
Le CCT n’a pas la prétention de s’approprier les résultats de ces démarches, cependant que ce soit sur les questions des prisonniers politiques, des droits de la personne, de la visite du premier Ministre en Chine, des préoccupations en matière d’environnement ou de développement économique au Tibet, le CCT s’est fait l’ardent défenseur de la cause du Tibet auprès du gouvernement canadien en 2009.
 
Agence canadienne de développement international (ACDI)
 
Le CCT travaille de concert avec l’ACDI afin de favoriser une meilleure compréhension des questions reliées au Tibet ainsi que le financement de programmes pertinents.
 
L’ACDI a versé à la Banque mondiale le financement de deux initiatives mises en place par des ONG :
La première initiative porte sur l’Aide juridique pour les agriculteurs et les éleveurs tibétains : elle contribue à élargir l’accès à une aide juridique pour les travailleurs migrants au Tibet et elle est mise en œuvre par le Centre d’aide juridique Yanglin du Tibet.
 
La seconde initiative porte sur la protection des droits des enfants de la rue issus de minorités. Elle vise à protéger les droits des enfants issus de minorités à Urumqi, dans la province de Xinjiang. Elle est mise en œuvre par le Centre pour la protection des droits des citoyens défavorisés de l'Université de Wuhan et le Centre d'aide juridique de l'Université de Xinjiang.
 
La contribution de l'ACDI permet à l'Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA) de promouvoir les droits des minorités ethniques vivant dans les préfectures tibétaines autonomes Gannan et Garze. L'expertise et les approches canadiennes contribuent à développer les capacités de ces régions à conserver l'identité sociale et culturelle de leurs communautés.
 
Ministère des Affaires étrangères et du commerce international (MAECI)
 
En 2009, le CCT a travaillé et communiqué sur une base régulière avec les fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères autant sur les questions de l’Examen périodique universel (EPU) de la Chine en février que celles des prisonniers politiques et des droits de la personne ou que sur les questions de logistique liées à la visite du Dalaï Lama au Canada.
 
Le CCT a également appelé à la reprise du Dialogue Canada-Chine car nous croyons que le Canada doit engager un dialogue transparent et responsable sur les droits de la personne avec le gouvernement chinois afin de garantir que la voix de chaque gouvernement soit entendue et que toutes les préoccupations mutuelles sur les droits de la personne soient considérées de façon respectueuse et significative.
 
Journée nationale de lobbying
 
Le 9 mars 2009, à la veille de la commémoration du 50e anniversaire du Soulèvement national tibétain, le CCT a contribué à organiser une exceptionnelle journée de lobbying sur la Colline parlementaire. 25 Canadiens d’origine tibétaine venus du Québec et de l’Ontario ont rencontré près de 40 députés et sénateurs pour discuter des questions liées au Tibet.
 
50e anniversaire du Soulèvement national tibétain
 
Le 10 mars 2009, le plus grand rassemblement de Tibétains jamais vu s’est déroulé sur la Colline parlementaire pour commémorer le 50e anniversaire du Soulèvement national tibétain. Des représentants des cinq principaux partis politiques se sont prononcés en faveur de la cause du peuple tibétain et de l’approche de la Voie du Milieu du Dalaï Lama
 
Visite en Chine du Premier Ministre Harper
 
En décembre, le Premier Ministre s’est rendu en visite officielle en Chine pour la première fois. Avant son départ, le CCT a entrepris de lui adresser une lettre détaillée soulevant les questions que nous souhaitions le voir aborder avec les autorités chinoises, il a également publié un article d’opinion dans les journaux canadiens et, en partenariat avec la Coalition canadienne pour les droits de la personne en Chine, a adressé au Premier Ministre une deuxième lettre de suivi.
 
Droits de la personne
 
Il est tragique de constater que plus de 1000 Tibétains dépérissent encore dans les prisons chinoises, accusés de soi-disantes activités politiques durant le soulèvement de 2008. Deux Tibétains ont été exécutés et le neveu d’un Canadien a été battu à mort par la police locale en 2009.
 
Le CCT met continuellement ces cas à l’ordre du jour devant notre gouvernement et le gouvernement chinois.
 
Un grand nombre d’entre vous s’est joint à nous en écrivant au Premier Ministre et à vos députés lorsque nous vous l’avons demandé. Nous savons que vos voix ont été entendues.
 
En avril, le directeur exécutif du CCT, Dermod Travis, a participé à un déjeuner-causerie organisé par le Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM) où l’Ambassadeur de la RPC au Canada, S.E. Lan Lijun, a fait une déclaration. M. Travis a pu poser une question sur les droits de la personne directement à l’ambassadeur.
 
En août, le CCT a publié une lettre ouverte au président chinois Hu Jintao, signée par près de 30 cinéastes canadiens en faveur de Dhondup Wangchen, le réalisateur de « Leaving Fear Behind. »
 
Responsabilité sociale d’entreprise (RSE)
 
Au fur et à mesure que le gouvernement chinois pousse de plus en plus le développement économique au Tibet, le CCT mène avec des entreprises canadiennes une série d’actions visant à s’assurer que les normes les plus élevées en matière de responsabilité sociale d’entreprise soient respectées dans toutes les opérations de la Chine et que la population tibétaine peut exercer librement son droit de regard et de consentement éclairé envers tout projet au Tibet.
 
En 2009, ces efforts ont été dirigés dans deux directions : l’engagement des compagnies minières canadiennes et la campagne Quand faut-il établir les limites ?When do you draw the line? Le Comité Canada Tibet a demandé instamment aux compagnies canadiennes membres du Canada China Business Council (CCBC) d’adopter les Dix Principes du Pacte Mondial des Nations Unies sur la responsabilité sociale d’entreprise.
 
Quatre initiatives ont été menées dans le cadre de la campagne minière du CCT en 2009 : l’envoi d’un questionnaire adressé à toutes les compagnies minières canadiennes exploitant le sol du Tibet, la participation à l’assemblée générale annuelle de Continental Minerals, la publication d’un rapport interne de Continental Minerals révélant que des photos des Jardins Butchart de Victoria prises avec des Tibétains avaient été utilisées pour illustrer à quoi ressemble soi-disant un site d’exploitation minière remis en état, et notre soutien officiel du projet de loi C-300.
 
A l’automne, le CCT a lancé sa campagne Quand faut-il établir les limites ? When do you draw the line? de façon à ce qu’elle coïncide avec le Forum d’affaires du CCBC. L’inscription du CCT au forum en tant que participant ayant été rejetée par le CCBC, nous en avons appelé au conférencier invité, l’Honorable Stockwell Day, ministre du Commerce international, pour qu’il décline l’invitation. En raison d’autres engagements, M. Day n’a pas assisté au Forum.
 
Enfin, le CCT a contribué à changer les termes du débat concernant les relations du Canada avec la Chine. Malgré toutes les preuves indiquant que soulever la question des droits de la personne avec le gouvernement chinois n’a aucune incidence sur le commerce, bon nombre de chefs d’entreprise ont continué à se laisser induire en erreur par cet argument trompeur avant la visite du Premier Ministre en Chine.
 
Avec la participation d’autres ONG, le CCT a effectué les analyses statistiques nécessaires démontrant que les relations commerciales entre le Canada et la Chine ne souffrent absolument pas lorsque le gouvernement canadien se lève pour défendre les droits de la personne.
 
Faits saillants de l’année :
 
Janvier
 
Visite de Mr. Lobsang Nyandak, représentant de Sa Sainteté le Dalaï Lama pour les Amériques, à Ottawa, Montréal et Toronto.
 
Mars
 
La Ville de Vancouver a proclamé mars « le mois du Tibet » à la demande du bureau de Vancouver du CCT.
 
Mai
 
En mai, le CCT a contribué à la coordination d’une audience de la famille d’Ernest Reid avec Sa Sainteté le Dalaï Lama à New York L’épouse d’Ernest Reid, son fils et sa fille ont présenté à Sa Sainteté une rétrospective de photos qu’Ernest Reid avait pris au Tibet en 1947.
 
Le directeur exécutif du CCT, Dermod Travis, a parlé lors de la Conférence des archivistes canadiens à Calgary, Alberta.
 
Septembre et octobre
 
Le CCT a fourni son soutien logistique pour l’organisation de la visite de Sa Sainteté le Dalaï Lama au Canada, et a assuré la liaison avec le gouvernement fédéral en tant qu’interlocuteur principal.
 
Novembre
 
Le CCT a organisé la 20e édition du Bazar tibétain de Montréal dans un nouveau centre beaucoup plus spacieux.
 
Ce rapport ne souligne qu’une partie de notre travail. Le succès du CCT en 2009 est dû à l’engagement de nos volontaires, donateurs et sympathisants qui démontrent continuellement qu’ils sont prêts à soutenir le Tibet lorsque les événements le demandent. Nous apprécions sincèrement votre engagement.
 
Pour en savoir plus au sujet des activités mentionnées ci-dessus, cliquez sur notre site www.tibet.ca.
 
Soyez assurés que chaque dollar que vous donnez généreusement est utilisé avec le plus grand soin pour servir la cause du Tibet. 

Communiqués de presse

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank