Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Compassion et tolérance ne sont pas des signes de faiblesse mais de force. »

Journée internationale des Femmes : le Comité Canada Tibet rend hommage aux femmes tibétaines

March 08, 2013

Journée internationale des Femmes : le Comité Canada Tibet rend hommage aux femmes tibétaines

 

8 Mars 2013 – Tandis que le nombre d’auto-immolations continue à escalader au Tibet, les femmes tibétaines sont aux premiers rangs de la lutte pour les droits humains et la liberté politique dans leur pays. La semaine passée, Tsering Woeser, poète et blogger basée à Beijing qui dénonce régulièrement les conditions de vie au Tibet, a reçu le prix International Women’s Courage Award, du Gouvernement des États Unis. Woeser a dédié le prix aux tibétains qui se sont auto-immolés.

 

Au moins 14 des auto-immolations confirmées au Tibet étaient des femmes, incluant Wangchen Kyi, âgée de 17 ans, qui est décédée suite à ses brûlures, le 9 décembre 2012. Kyi vivait dans une région de l’est du Tibet ou le déplacement forcé des communautés nomades a détruit le mode de vie traditionnel et les a privé de leurs moyens de subsistence. Selon des témoins, avant de se mettre le feu, Kyi avait lancé un appel au retour du Dalai Lama.

 

Les femmes tibétaines ont été aux premiers rangs de la lutte tibétaines, depuis très longtemps. Le 8 mars 1959, alors qu’une révolte nationale était sur le point d’éclater, des femmes de tous les milieux et de plusieurs parties du Tibet se sont ralliées dans la capitale Lhasa afin de préparer un appel à l’aide à la communauté internationale. Plus de 5000 femmes sont sorties dans les rues, dans un remarquable acte de défiance. Leurs démonstrations ont mené aux arrestations, à la torture et à des peines de prison de longue durée. Plusieurs d’entre elles, incluant le leader Pema Kusang, furent exécutées lors d’une exécution publique proche du Monastère Sera en 1970.

 

Pendant la IVème Conférence Mondiale des Nations Unies de Beijing, en 1995, des femmes tibétaines ont fait tout le possible afin de surmonter les nombreux obstacles qui limitaient leur droit de participer à la conférence. Seize des quatre-vingt postulantes ont obtenu le visa d’entrée en Chine et ont pu soulever les problèmes critiques auxquels sont confrontées les femmes tibétaines au Tibet. Ceux-ci incluaient la stérilisation forcée et le refus de l’accès aux droits économiques.

 

Aujourd’hui, les femmes tibétaines continuent à faire entendre leurs voix, en défiant l’intimidation et la menace d’arrestation qui en découlent. Leurs actions sont une inspiration pour les femmes autour du monde. C’est pourquoi, lors de la Journée internationale des Femmes, le Comité Canada Tibet salue les femmes tibétaines, en solidarité avec leur lutte.

 

Communiqués de presse

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank