Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Nous, les Tibétains, aspirons à une autonomie légitime et véritable, un arrangement qui permettrait aux Tibétains de vivre au sein de la République populaire de Chine. »

La mission de commerce en Chine devrait inclure une évaluation des droits humains

April 08, 2013

1.       Montréal, le 8 avril 2013:  Le Ministre du Commerce Extérieur, M. Ed Fast, devrait évaluer le risque relié à l’exportation des TIC (technologies de l’information et des communications) en Chine, selon le Comité Canada Tibet.

M. Fast est présentement en mission de commerce en Chine et au Japon, visite qui met l’accent sur la promotion de l’expertise canadienne dans le domaine des TIC. La delegation inclut plusieurs chefs d’entreprise du secteur canadien des TIC.

 

‘Il y a de nombreux exemples de la manière dont le gouvernement chinois utilise des technologies de communication sophistiquées afin d’identifier et d’arrêter des activistes des droits humains au Tibet’, a déclaré Carole Samdup, directrice exécutive du Comité Canada Tibet. ‘Le Canada a l’obligation de s’assurer que les exportations canadiennes ne briment pas les efforts des Tibétains de monitoriser et de reporter sur les violations des droits humains’.

 

La situation au Tibet est particulièrement sensible présentement, avec au moins 115 auto-immolations confirmées. Les autorités chinoises ont réagi à cette vague d’immolations en détruisant de l’équipement de communications qui servait à envoyer des infomations aux organizations en dehors du Tibet, et en augmentant la surveillance électronique des téléphones cellulaires et des activités sur l’internet, au Tibet.

 

Le Comité Canada Tibet n’a pas d’objection envers le commerce avec la Chine. Par contre, l’organisation recommande au gouvernement canadien de faire preuve de diligence, surtout dans des domaines aussi sensibles que celui des TIC. Le Canada a le devoir d’éviter de contribuer, de façon inadvertente, à l’appareil sécuritaire d’un état autoritaire qui a un long historique de violations des droits humains.

 

-30-

 

Exemples de rapports qui documentent les façons dont les TIC nuisent aux droits humains au Tibet (en anglais):

 

1.       Alarming new surveillance, security in Tibet:  Human Rights Watch 2013. http://www.hrw.org/news/2013/03/20/china-alarming-new-surveillance-security-tibet

2.       Satellite clampdown in Malho, Radio Free Asia, 2013: http://www.rfa.org/english/news/tibet/satellite-dishes-01092013180134.html

3.       Android Trojan Found in Targeted Attack, Kapersky Lab, 2013

http://www.kaspersky.com/about/news/virus/2013/Kaspersky_Lab_identifies_targeted_attack_utilizing_malware_for_Android_devices

4.       Tracking GhostNet: Investigating a cyber-espionage network, University of Toronto, 2009: http://www.infowar-monitor.net/2009/09/tracking-ghostnet-investigating-a-cyber-espionage-network/

5.       Tracking Dissent on the High Plateau:  Communications technology on the Gormo-Lhasa railway (in “Human Rights Impact Assessments for Foreign Investment Projects”, p.59-80). Rights & Democracy, 2007: http://publications.gc.ca/collections/collection_2007/dd-rd/E84-21-2007E.pdf

 

Communiqués de presse

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank