Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Nous, les Tibétains, aspirons à une autonomie légitime et véritable, un arrangement qui permettrait aux Tibétains de vivre au sein de la République populaire de Chine. »

La police armée chinoise (PAP) a ouvert le feu à Tawu lors des célébrations de l'anniversaire du Dalaï Lama

July 09, 2013

La police armée chinoise (PAP) a ouvert le feu à Tawu, au Tibet oriental, lors des célébrations de l'anniversaire du Dalaï Lama; six Tibétains ont apparemment été grièvement blessés

Le mouvement international de soutien au Tibet est choqué par la violente réponse au rassemblement pacifique

Cet incident jette le doute sur la spéculation d'un assouplissement des politiques dans les régions tibétaines

Le 9 Juillet 2013

Des nouvelles en provenance du Tibet indiquent que la Police armée du peuple (PAP) a ouvert le feu, le 6 juillet, sur des tibétains non armés qui participaient à un pique-nique dans la région de Tawu (chinois: Daofu) du Kham, au Tibet oriental (qui fait maintenant partie de la province du Sichuan). La foule célébrait le 78e anniversaire du Dalaï Lama. Ugyen Tashi (aussi connnu sou le nom de Tashi Gyaltsen) est reporté être dans un état critique à l’hôpital, à Chengdu, capitale du Sichuan. Le moine Tashi Sonam, du monastère Nyitso a été blessé à la tête. D’autres tibétains ont été blessés et sont hospitalisés à Dartsedo (chinois: Kangding), au Kardze. Plusieurs tibétains ont été arrêtés après l’incident et au moins vingt d’entre eux sont apparemment toujours détenus à Tawu [1]. Le Centre tibétain pour les droits humains et la démocratie a rendu publics les noms de neuf tibétains qui ont été blessés [1a].

 

“Ces rapports poignants et ces images [2] des Tibétains en train d'être abattus, en lien avec la célébration locale de l'anniversaire du Dalaï Lama, ont profondément secoué le mouvement Tibétain," a déclaré Tenzin Jigme, coordinateur international de l’International Tibet Network, une coalition de 185 groupes membres [3]. "Tawu a été la scène de cinq auto-immolations mortelles par des Tibétains [4], ce qui suggère une frustration intense dans cette région. L'exemple le plus récent [5] de force meurtrière disproportionnée de la part du personnel de sécurité chinois ne fera qu'aggraver les griefs fondamentaux du peuple tibétain.”

 Des sources en exil affirment que des résidents locaux avaient rejoint les moines du monastère Nyatso et les nonnes du couvent Ganden Choeling, dans une prairie à l'extérieur du village, lorsque la PAP est arrivée sur la scène et a ordonné au rassemblement de se disperser. Une dispute a débuté lorsque les Tibétains ont refusé de partir; la PAP a alors ouvert le feu et utilisé des gaz lacrymogènes. En plus de Tashi Sonam, des sources à l’extérieur du Tibet ont nommé au moins trois autres tibétains ayant été grièvement blessés [6]. Il y a des rapports non confirmés qui indiquent que, dans certaines autres régions du Tibet oriental, les rassemblements pour l'anniversaire du Dalaï Lama n'avaient pas été arrêtés, bien que les forces de sécurité étaient présentes.

 

Discussions sur les politiques en vigeur

 

L'incident de Tawu est survenu peu de temps après le report de discussions, dans certaines localités de l'est du Tibet, qui avaient fait naître l'espoir d'un éventuel assouplissement de la ligne dure de la Chine quant à la révérence des tibétains envers le Dalaï-Lama. Alors qu’il est connu que des discussions ont eu lieu dans certaines régions de la province du Qinghai (Tibet oriental), au cours desquelles il a été proposé que les tibétains puissent être autorisés à afficher des photos du Dalai Lama, et que la diffamation officielle du Dalaï Lama prenne fin, il n’y a pas eu, jusqu'à présent, de confirmation que ces mesures ont été officiellement sanctionnées ou mises en œuvre [7].

En effet, le 28 juin, un fonctionnaire chinois de l'Administration d'Etat pour les Affaires religieuses a nié qu'il y avait eu des changements à la politique officielle [8], faisant craindre que les expérimentations politiques locales pourraient avoir été arrêtées. Il n'y a aucune preuve que ces discussions politiques se soient étendues au Tibet central (Région Autonome du Tibet). Plusieurs sources du monastère de Ganden, y compris la célèbre écrivaine Tsering Woeser, qui a récemment visité le monastère, ont confirmé que les photos du Dalaï Lama n’y sont pas autorisées, contrairement aux rapports récents [9].

 La professeur Jin Wei, experte en études ethniques et religieuses à l'Ecole centrale du Parti, a également suscité des spéculations sur la politique de Beijing au Tibet [10], dans une entrevue accordée au magazine de Hong Kong Asia Weekly. Mme Jin a reconnu que les anciens secrétaires et fonctionnaires du Parti avaient empiré la situation au Tibet. Elle a également suggéré le redémarrage du dialogue avec les représentants du Dalaï Lama, en invitant le Dalaï Lama à visiter à Hong Kong ou Macao, la possibilité de son retour au Tibet, ainsi qu’un accord qui stipulerait que la prochaine réincarnation du Dalaï Lama ait lieu à l’intérieur des frontières chinoises. Elle a conclu que des concessions faites aux tibétains serviraient à accroître la stabilité en Chine et à aider au Xinjiang et au Taiwan.

"Cet incident représente un test majeur de l'engagement de la communauté internationale à défendre les droits du peuple tibétain à promouvoir pacifiquement leur identité nationale et religieuse” a ajouté Tenzin Jigme. "Les tibétains ont besoin que les gouvernements du monde démontrent leur force diplomatique, de façon urgente, par une initiative multilatérale qui transmettrait à la Chine les préoccupations internationales légitimes au sujet du Tibet.”

 Notes:

1. Voir l’article “Tibetan monks shot as police open fire on Tibetans praying on Dalai Lama’s birthday”, International Campaign for Tibet (8 July 2013) http://www.savetibet.org/tibetan-monks-shot-as-police-open-fire-on-tibetans-praying-on-dalai-lamas-birthday/

1a. Voir l’article “Tibetans in critical condition after Chinese armed police shoot into crowd celebrating Dalai Lama’s birthday”, TCHRD (9 July 2013)

http://www.tchrd.org/2013/07/tibetans-in-critical-condition-after-chinese-armed-police-shoot-into-crowd-celebrating-dalai-lamas-birthday/

2. Les images sont visibles (avertissement, graphique) dans le rapport “Tibetan monk shot in the head, Others severely injured for the Dalai Lama’s birthday prayers”, Phayul (8 Juin 2013) http://www.phayul.com/news/article.aspx?id=33700&article=Tibetan+monk+shot+in+the+head,+Others+severely+injured+for+the+Dalai+Lama%E2%80%99s+birthday+prayers

3. International Tibet Network est une coalition mondiale de plus de 185 groupes du Tibet voués à mettre fin aux violations des droits de l'homme au Tibet et à restaurer les droits politiques du peuple tibétain. Voir http://www.tibetnetwork.org/

4. Les cinq immolations de Tawu étaient Tsewang Norbu, un moine du monastère Nyatso (août 2011), Palden Choetso, une nonne du couvent Gaden Choeling (novembre 2011), la nonne Wangchen Dolma, auto-immolée au monastère Nyatso (11 juin 2013), Thubten Nyandak (très respecté dans le monde monastique) et sa nièce, Atse, une nonne, décédés dans l'incendie de leur résidence (avril 2012). L’incendie a plus tard été confirmé comme avoir été le résultat de leur décision délibérée de mettre fin à leur vie. Voir http://standupfortibet.org/learn-more/  

5. Voir d'autres cas de brutalité policière contre les manifestants tibétains dans le rapport “Resistance In Tibet - Self Immolations and Protest”, International Tibet Network http://issuu.com/internationaltibetnetwork/docs/resistanceintibet_selfimmolationsandprotest

6. Voir 2.

7. “New Challenges to Tibet Policy from Inside Tibet”, International Campaign for Tibet (27 Juin 2013) - https://www.savetibet.org/new-challenges-to-tibet-policy-from-inside-china/. Notez que les les tibétains au Tibet oriental étaient capables d’afficher des photos du Dalaï Lama avant 2008 et encore dans les deux ou trois dernières années, mais sans autorisation officielle.

8. Voir http://www.bbc.co.uk/news/world-asia-china-23094994.

9. Voir http://woeser.middle-way.net/2013/07/blog-post_8.html (en chinois)

10. International Campaign for Tibet - traduction de son intrevue. http://www.savetibet.org/new-challenges-to-tibet-policy-from-inside-china/. Ses commentaires ont reçu une couverture médiatique assez répandue, notamment du The Economist -http://www.economist.com/news/china/21579847-welcome-signs-some-officials-are-last-starting-question-policies-tibet-bold-new

 

International Tibet Network

Western Europe:

Aide aux Refugies Tibetains

Association Dorje

Association Drôme Ardèche-Tibet

Association Rencontres Tibetaines - C.S.P.T. Midi-Pyrenees

Associazione Italia-Tibet

Austrian Committee for Tibet

Briancon05 Urgence Tibet

Caisse d'Aide aux Prisonniers Tibetains

Casa del Tibet - Spain

Comite de Apoyo al Tibet (CAT)

Comite de Soutien au Peuple Tibetain (Les Lilas)

Corse - Tibet

Eco-Tibet France

EcoTibet Ireland

France-Tibet

Free Tibet

Groupe Non-Violent Louis Lecoin, France

Grupo de Apoio ao Tibete, Portugal

International Campaign for Tibet Deutschland

International Campaign for Tibet Europe

International Society of Human Rights, Munich Chapter (IGFM)

Jamtse Thundel Association

La Porte du Tibet, Geneva

Les Amis du Tibet - Belgium

Les Amis du Tibet Luxembourg

Lions Des Neiges Mont Blance, France

Maison des Himalayas

Maison du Tibet - Tibet Info

Nice Tibet

Nos Amis de l'Himalaya

Objectif Tibet

Passeport Tibetain

Phagma Drolma-Arya Tara

Reseau International des Femmes pour le Tibet

Save Tibet, Austria

Society for Threatened Peoples International

Solidarite Tibet

Students for a Free Tibet - France

Students for a Free Tibet - UK

Swiss Tibetan Friendship Association (GSTF)

Tibet 59 / 62  

Tibet Democratie

Tibet Initiative Deutschland

Tibets Kinder im Exile V.

Tibet Liberte Solidarite

Tibet Libertes, France  

Tibet Society, U.K.

Tibet Support Group - Ireland

Tibet Support Group - Netherlands

Tibet Unterstutzung Liechtenstein

Tibetan Association of Germany

Tibetan Community Austria

Tibetan Community in Britain

Tibetan Community in Ireland

Tibetan Youth Association in Europe

Tibetan Youth UK

Tibetisches Zentrum Hamburg

TSG Free Tibet And You

Tsowa-Maintenir la Vie, France  

Vrienden Van Tibet

Autodétermination-Tibet 09/31

Tibetan Community of Italy

Tibetaanse-Vlaamse Vriendenkring vzw

Lungta Association Belgium

 

Northern Europe:

Association of Free Tibet  

Friends of Tibet in Finland

Students for a Free Tibet Denmark

Swedish Tibet Committee

The Norwegian Tibet Committee

Tibet Support Committee Denmark

Tibetan Community in Denmark  

Tibetan Community Sweden

 

Central & Eastern Europe:

Fair Society o.s.

Friends of Tibet Slovakia

Friends of Tibet Society St. Petersburg, Russia

International Youth Human Rights Group - Human Rights in Tibet

Lithuanian Tibet Culture Foundation

Polish Movement for a Free Tibet

Savet Tibet Foundation

Society for Croatia-Tibet Friendship

Students for a Free Tibet, Poland

The Foundation for Civil Society, Russia

Tibetan Association of Slovakia

Tibet cesky (Tibet in Czech)

Tibet Support Association - Hungary

Tibet Support Group - Krasnodar Region, Russia

Tibet Support Group - Romania

Tibet Support Group - Sochi Region, Russia

Tibetan Community in Poland

Tibetan Programme of The Other Space Foundation

TSG - Slovenia (Formally Foundation Dharmaling)

Union Latvija Tibetai (Latvia for Tibet )

Zida Cels, Latvia

 

North America:

Association Cognizance Tibet, North Carolina

Bay Area Friends of Tibet

26 juillet 2017

Déclaration du Conseil d'administration au sujet des auto-immolations par des tibétains

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank