Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« La paix ne peut prendre racine tant que les droits de la personne sont bafoués. Comment la paix peut-elle régner alors que le simple fait de dire la vérité constitue un crime? »

Tenzin Delek Rinpoché: Appel urgent à la libération conditionnelle médicale

April 08, 2015

 Tenzin Delek Rinpoché: Appel urgent à la libération conditionnelle médicale

Le 2 décembre 2002, la Cour populaire intermédiaire de la préfecture autonome tibétaine de Kardze (CH : Ganzi) a condamné Tenzin Delek Rinpoché, un dignitaire religieux réputé et très respecté, à la peine de mort avec un sursis de deux ans pour « crimes terroristes et incitation au séparatisme ». Sa condamnation a été fondée sur des aveux obtenus sous la torture de son complice présumé, Lobsang Dondrup, qui a également été reconnu coupable et exécuté sommairement le 26 janvier 2003 pour avoir été à l’origine d’explosions dans la ville de

Chengdu. La condamnation à mort de Tenzin Delek a été commuée en une peine à perpétuité en 2005 puis en un emprisonnement réduit à 20 ans. Durant le procès, il n’y a pas eu d’autres preuves présentées que les aveux de Lobsang Dondrup. Tenzin Delek a constamment clamé son innocence à l’audience.

Tenzin Delek Rinpoché est en très mauvaise santé et souffre d’une grave maladie cardiaque etd’hypertension artérielle. Lors d’une visite exceptionnelle de la famille de Tenzin Delek Rinpoché, le médecin qui était alors présent : le médecin lui a dit penser que Tenzin Delek Rinpoché souffrait d’une grave maladie cardiaque pour laquelle il devrait être opéré. On a également signalé que Tenzin Delek a connu une longue période d’étourdissements et de graves problèmes avec ses jambes qui l’ont fait tomber plusieurs fois.

Tenzin Delek Rinpoché est éligible à la remise en liberté conditionnelle pour raison médicale[i], en vertu de la loi chinoise. On sait qu’il est chroniquement malade. Il a déjà effectué plus de sept ans de sa peine. La famille de Tenzin Delek a adressé en 2014 une demande officielle de remise en liberté conditionnelle pour raison médicale. A ce jour, la famille n’a reçu ni de retour des autorités sur leur demande officielle et ni de droit de visite, ce qu’elle considère être le droit de Tenzin Delek Rinpoché, en vertu de l’article 48 de la Loi sur les Prisons[ii] qui existe depuis 2013.

Eligible à la remise en liberté conditionnelle pour raison médicale

Tenzin Delek est non seulement éligible à la remise en liberté conditionnelle pour raison médicale mais sa demande nécessite en outre une attention urgente. Les groupes membres du Réseau international pour le Tibet appellent les gouvernements à faire pression de toute urgence sur les autorités chinoises pour qu’elles libèrent Tenzin Delek Rinpoché pour des motifs médicaux et qu’elles lui permettent de recevoir d’urgence l’assistance médicale dont il a besoin.

Il y a de nombreux exemples de prisonniers politiques détenus en Chine qui ont été libérés pour raison médicale, grâce à la diplomatie des gouvernements étrangers qui ont placé ces cas particuliers urgents comme une priorité. [iii]

Les gouvernements internationaux doivent donner à la situation des droits de l’homme au Tibet qui se détériore la plus grande importance. En élevant le cas de Tenzin Delek Rinpoché dans la sphère publique, avec une demande spécifique relative à sa remise en liberté conditionnelle pour raison médicale, on peut non seulement lui offrir une protection contre d’autres formes de mauvais traitements encore plus rudes mais aussi augmenter ses chances de sortir de prison et d’obtenir les soins médicaux dont il a si désespérément besoin.

La torture en detention

Arrêté le 7 avril 2002, Tenzin Delek Rinpoché a été détenu en secret pendant huit mois à partir du jour de son arrestation et jusqu’au moment de son procès. En outre, il n’avait pas l’accès à l’avocat que sa famille lui avait trouvé. Malgré sa condamnation définitive, aucun document de la Cour n’a été depuis diffusé, enveloppant ainsi la procédure dans le secret. [iv]

Après avoir été condamné, Tenzin Delek Rinpoché aurait entamé une grève de la faim pour protester contre son procès inéquitable et le traitement reçu en détention. Des sources disent qu’il a été torturé, en étant suspendu par le haut, les mains et les pieds enchaînés.Le niveau de la violence dirigée contre les prisonniers politiques tibétains est extrême, laissant à ces Tibétains,

après la période de détention, des cicatrices graves, comme la paralysie ou la perte de membres, des dommages aux organes et un sérieux trauma psychologique.[v] Les Tibétains qui auraient pu être sauvés après avoir été torturés meurent souvent, faute de se voir refuser délibérément l’accès au traitement médical. Ceci constitue une violation du droit pénal à la fois international et chinois, relatif à l’accès aux soins médicaux des détenus.

Tenzin Delek Rinpoché n’est pas un criminel – c’est un prisonnier d’opinion

L’emprisonnement de Tenzin Delek Rinpoché « est le paroxysme de la tentative des autorités chinoises sur dix ans de freiner sa promotion du bouddhisme tibétain, son soutien au dalaï-lama comme chef religieux et son travail pour développer les institutions sociales et culturelles tibétaines. Ses efforts étaient devenus un point de convergence pour tous les Tibétains qui luttent pour conserver leur identité culturelle face aux politiques restrictives de la Chine et à la persécution continue des personne qui tentent de repousser les frontières tacitement acceptées de l’expression culturelle et sociale ». [vi]

Son traitement par les autorités chinoises n’a été rien de moins qu’un acte vicieux de cruauté.

Condamné pour soutenir l’identité culturelle tibétaine. Avant son arrestation, Tenzin Delek Rinpoché a cherché à renforcer la communauté tibétaine, notamment en construisant des écoles, des monastères et des installations médicales et en tendant la main aux pauvres. Tenzin Delek Rinpoché a soutenu le dalaï-lama, développé les institutions culturelles et religieuses tibétaines, et a également été actif dans la protection de l’environnement, se prononçant contre les pratiques de déforestation qui sont nuisibles à la communauté locale.

L’activisme de Tenzin Delek sur cette série de questions a fait de lui la cible des autorités chinoises, qui ont alors tenté pendant dix ans de restreindre son travail et son influence. Son influence demeure forte, même s’il a passé de nombreuses années en prison En 2009, plus de 40 000 locaux tibétains à Lithang ont signé, de leur nom, une pétition exhortant les autorités à libérer Tenzin Delek Rinpoché. En signant la pétition avec une empreinte d’encre rouge, en prenant la parole pour Tenzin Delek

Rinpoché, chacun des 40 000 signataires tibétains a été conscient du risque qu’il encourait pour leur liberté et peut-être pour leur vie.

Signatories

Western Europe:

Aide aux Refugies Tibetains

Association Dorje

Association Drôme Ardèche-Tibet

Associazione Italia-Tibet

Briancon05 Urgence Tibet

Caisse d’Aide aux Prisonniers Tibetains

Casa del Tibet – Spain

Comite de Apoyo al Tibet (CAT)

Comite de Soutien au Peuple Tibetain (Les Lilas)

Corse – Tibet

Eco-Tibet France

EcoTibet Ireland

France-Tibet

Free Tibet

Groupe Non-Violent Louis Lecoin, France

Grupo de Apoio ao Tibete, Portugal

International Society of Human Rights, Munich Chapter (IGFM)

Jamtse Thundel Association

La Porte du Tibet, Geneva

Les Amis du Tibet – Belgium

Les Amis du Tibet Luxembourg

Lions Des Neiges Mont Blanc, France

Maison des Himalayas

Maison du Tibet – Tibet Info

Nice Tibet

Nos Amis de l’Himalaya

Objectif Tibet

Passeport Tibetain

Phagma Drolma-Arya Tara

Reseau International des Femmes pour le Tibet

Save Tibet, Austria

Society for Threatened Peoples International

Students for a Free Tibet – France

Students for a Free Tibet – UK

Tibet 59 / 62

Tibet Democratie

Tibet Initiative Deutschland

Tibets Kinder im Exile V.

Tibet Liberte Solidarite

Tibet Libertes, France

Tibet Society, U.K.

Tibet Support Group – Ireland

Tibet Support Group – Netherlands

Tibet Unterstutzung Liechtenstein

Tibetan Association of Germany

Tibetan Community Austria

Tibetan Community in Britain

Tibetan Community in Ireland

Tibetan Youth Association in Europe

Tsowa-Maintenir la Vie, France

Autodétermination-Tibet 09/31

Tibetan Community of Italy

Tibetaanse-Vlaamse Vriendenkring vzw

Lungta Association Belgium

 

Northern Europe:

Association of Free Tibet

Friends of Tibet in Finland

Swedish Tibet Committee

The Norwegian Tibet Committee

Tibet Support Committee Denmark

Tibetan Community in Denmark

Tibetan Community Sweden

Students for a Free Tibet Denmark

 

Central & Eastern Europe:

Fair Society o.s.

Friends of Tibet Slovakia

Friends of Tibet Society St. Petersburg, Russia

International Youth Human Rights Group – Human Rights in Tibet

Lithuanian Tibet Culture Foundation

Polish Movement for a Free Tibet

Save Tibet Foundation

Society for Croatia-Tibet Friendship

Students for a Free Tibet, Poland

The Foundation for Civil Society, Russia

Tibet cesky (Tibet in Czech)

Tibet Support Association – Hungary

Tibet Support Group – Krasnodar Region, Russia

Tibet Support Group – Romania

Tibet Support Group – Sochi Region, Russia

Tibetan Community in Poland

Tibetan Programme of The Other Space Foundation

TSG – Slovenia

Union Latvija Tibetai (Latvia for Tibet )

Zida Cels, Latvia

Tibetan Association of Slovakia

Friends of Tibet Bulgaria

 

North America:

Association Cognizance Tibet, North Carolina

Bay Area Friends of Tibet

Boston Tibet Network

Canada Tibet Committee

Colorado Friends of Tibet

Committee of 100 for Tibet

Dhokam Chushi Gangdruk

International Tibet Independence Movement

Northwest Tibetan Cultural Association

San Diego Friends of Tibet

Santa Barbara Friends of Tibet

Sierra Friends of Tibet

Snow Lion Foundation

Students for a Free Tibet

Students for a Free Tibet – Canada

The Tibetan Alliance of Chicago

The World Tibet Day Foundation

Tibet Committee of Fairbanks

Tibet Justice Center

Tibetan Association of Ithaca

Tibetan Association of Northern California

Tibetan Association of Philadephia

Tibetan Association of Santa Fe

Tibetan Association of Southern California

Tibetan Cultural Association – Quebec

TIBETmichigan

Tibet Oral History Project

Toronto Tibet Youth Congress

U.S. Tibet Committee

Western Colorado Friends of Tibet

Wisconsin Tibetan Association

United Nations for a Free Tibet (UNFFT)

Central and South America

Amigos del Tibet, El Salvador

Asociación Cultural Peruano Tibetana *

Asociación Cultural Tibetano – Costarricense

Casa Tibet Mexico

Centro De Cultura Tibetana – Brazil *

Centro Cultural Colombo Tibetano

Grupo De Apoyo a Tibet Chile *

Grupo Pro-Cultura Tibetana, Chile *

Le Club Francais – Paraguay

Tibet Mx (Pensando en Tibet)

Tibet Group-Panama

Tíbet Patria Libre, Uruguay

Fundación Pro Tibet – Argentina

Friends of Tibet in Costa Rica

World League for Freedom and Democracy

 

Asia

Bharrat Tibbat Sahyog Manch, India

Core Group for Tibetan Cause, India

Foundation for Universal Responsibility of H. H. the Dalai Lama

Gannasamannay

Gu-Chu-Sum Movement of Tibet

Himalayan Committee for Action on Tibet

India Tibet Friendship Society

Japan Association of Monks for Tibet (Super Sangha)

Lung-Ta Project

Mahatma Gandhi Tibet Freedom Movement

National Campaign for Tibetan Support, India

National Democratic Party of Tibet

Roof of the World Foundation, Indonesia

Students for a Free Tibet Japan

Students for a Free Tibet India

Taiwan Friends of Tibet

Taiwan Tibet Exchange Foundation

The Youth Liberation Front of Tibet, Mongolia and Turkestan

Tibet Lives, India

Tibet Solidarity Forum, Bangladesh

Tibet Support Group Kiku, Japan

Tibet Support Network Japan

Tibetan Student Association, Madras (TSAM)

Tibetan Rights and Freedom Committee (TRFRC)

Tibetan Women’s Association (Central)

Tibetan Youth Congress

Japan Committee of 100 for TIbet

Ns3 Rigpa Community Builder’s Foundation

Anterrashtriya Bharat – Tibbet Sahyog Samiti

 

Australasia

A.C.T. Tibet Support Group

Australia Tibet Council

Friends of Tibet New Zealand

Students for a Free Tibet New Zealand

Tibet Action Group of Western Australia

Tibet Support Group Adelaide – Australia

Tibetan Community of Victoria

Tibetan Women Association and Friends Australia (TWAFA)

Sakya Trinley Ling

 

Africa and Middle East

Israeli Friends of the Tibetan People

Tibet Support Group Kenya

Dalai Lama Movement East Africa

 Notes

 

i.                    Ministère de la justice chinois, “Measures for Carrying Out Medical Parole for Prisoners”, 1990 ; “a prisoner who has contracted a serious, chronic illness that has not been successfully treated after a long period of time... and who has served at least one-third of a fixed-term sentence, is eligible for medical parole.”

http://duihua.org/wp/?p=2608

ii.                  Article 48 du la Loi sur les Prisons de la République populaire de Chine :

http://www.china.org.cn/english/Judiciary/31277.htm

iii.                Dui Hua, les prisonniers remis en liberté conditionnelle pour raison médicale en 2005

http://duihua.org/wp/?p=2608  et d’autres exemples de prisonniers politiques tibétains libérés pour des raisons médicales: https://docs.google.com/document/d/1OVrL7HM3f3eBazrCCobhnmzXuZ5ZJUgqanFmSP_dH5Y/edit

iv.                Rapport du Rapporteur spécial sur l’indépendance des juges et avocats, Leandro Despouy, 2005 http://daccessddy.un.org/doc/UNDOC/GEN/G05/129/86/PDF/G0512986.pdf?OpenElement

v.                  International Campaign for Tibet http://www.savetibet.org/newsroom/torture-and-impunity-29-cases-of-tibetan-political-prisoners/#sthash.O4sqWf3K.dpuf

vi.                Human Rights Watch, les procès d’un moine tibétain : http://www.hrw.org/reports/2004/02/08/trials-tibetan-monk

Communiqués de presse

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank