Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Je reste attaché au dialogue. Je suis en effet fermement convaincu que le dialogue et la volonté d’examiner clairement et honnêtement la réalité du Tibet peuvent nous conduire à une solution viable. »

Visite du premier ministre en Chine: le moment est venu de défendre le Tibet

August 22, 2016

22 août 2016 – Alors que le premier ministre Trudeau prépare sa première visite officielle en Chine, le Comité Canada Tibet (CCT) lui a demandé de soutenir activement les efforts de relancer le processus de négociations sino-tibétaines.

Dans une lettre envoyée la semaine passée, le CCT a aussi demandé que le Canada appuie officiellement l’Approche par la voie médiane du Dalai Lama, en tant que base du dialogue renouvelé entre les deux parties. Cette approche vise une réelle autonomie des Tibétains vivant à l’intérieur de l’état chinois [1].

LAdministration tibétaine a avancé une proposition réaliste sur laquelle pourrait se baser le nouveau dialogue pour la paix au Tibet, a affirmé Carole Samdup, Directrice générale du Comité Canada Tibet. “Et les canadiens ont de l’expérience pratique de grande valeur qui pourrait servir dans plusieurs aspects de cette proposition, incluant la langue, l’éducation et la culture.” 

La lettre suggère aussi que le premier ministre Trudeau établisse les bases du futur partenariat entre le Canada et la Chine, axé sur un engagement ferme envers les droits humains, une des valeurs canadiennes de base [2].

En 2016, les violations des droits humains ont continué à escalader au Tibet, sans qu’ils soient discutés. Alors que M.Trudeau part vers la Chine, les démolitions forcées continuent à l’Institut bouddhiste de Larung Gar, à Serthar, au Tibet oriental [3]. En février, l’organisation américaine Freedom House a établi le Tibet comme étant la 2e pire place, après la Syrie, en matière de liberté [4].

# # #

[1] En savoir plus sur l’Approche par la voie médiane : http://mwa.tibet.net/

[2] En mai 2016, le Canada a annoncé vouloir renouveler son soutien pour les droits humains et en faire un ‘objectif de base’ des politiques étrangères canadiennes, avec un intérêt particulier pour la liberté de la religion. http://www.international.gc.ca/media/aff/news-communiques/2016/05/17a.aspx?lang=eng

[3] Consultez http://www.rfa.org/english/news/tibet/demolition-07292016161347.html

[4] Consultez Freedom in the World 2016 à l’adresse : https://freedomhouse.org/report/freedom-world/freedom-world-2016

Communiqués de presse

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank