Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Le Canada peut, dans une atmosphère cordiale et constructive, demander au gouvernement chinois de résoudre la situation du Tibet. »

Le Canada dénonce la condamnation du défenseur de la langue tibétaine Tashi Wangchuk

May 24, 2018

Ottawa, 23 mai 2018 – Suite à la condamnation, le 22 mai, du défenseur de la langue tibétaine, M. Tashi Wangchuck, l’Ambassade du Canada en Chine a affiché sur compte Twitter une déclaration sans équivoque. Dans son tweet, l’Ambassade canadienne demande au gouvernement chinois de le libérer ‘immédiatement et sans conditions’. L’Ambassade du Canada demande aussi au gouvernement chinois de ‘respecter sa propre Constitution’. L’Ambassade déclare aussi que le Canada soutient la déclaration des rapporteurs spéciaux des Nations Unies, faite en février 2018, qui dénonçait la détention de Tashi Wangchuk et la considérait comme un acte de ‘criminalisation de la défense des droits linguistiques et culturels’[1][2].

‘Le Comité Canada Tibet félicite le gouvernement canadien pour sa position basée sur de solides principes, ainsi que pour sa défense de Tashi Wangchuk’, a affirmé Mati Bernabei, vice-présidente du Comité Canada Tibet. ‘Il est très alarmant que M. Wangchuk soit considéré un criminel pour avoir essayé d’assurer les droits du peuple tibétain à l’éducation de leur langue et à leurs pratiques culturelles, qui sont d’ailleurs des droits constitutionnels.’

Tashi Wangchuck a été détenu en 2016, suite à une entrevue pour le New York Times, dans laquelle il soulevait l’importance de l’éducation de la langue tibétaine et de l’autonomie régionale. Le 22 mai 2018, dans la province Qinghai, il a été condamné à 5 ans de prison pour avoir ‘incité au séparatisme’[3].

[1] La déclaration de l’Ambassade du Canada en Chine - en anglais: https://twitter.com/CanadaChina/status/999149223437393920
[2] La déclaration de l’Ambassade du Canada en Chine – en français: https://twitter.com/CanadaChine/status/999151375501156352
[3] Article du New York Times: https://www.nytimes.com/2018/05/22/world/asia/tibetan-activist-tashi-wangchuk-sentenced.html

Communiqués de presse

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank