Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Je reste attaché au dialogue. Je suis en effet fermement convaincu que le dialogue et la volonté d’examiner clairement et honnêtement la réalité du Tibet peuvent nous conduire à une solution viable. »

Les échanges commerciaux du Canada avec la Chine doivent respecter les droits humains au Tibet – nouveau rapport

April 30, 2019

Ottawa, le 2 mai 2019 – Dans un nouveau rapport lancé aujourdhui, le Comité Canada Tibet demande au gouvernement du Canada didentifier limpact de ses politiques déchanges commerciaux et dinvestissements sur les droits humains au Tibet, et dadopter des mesures réactives qui protègent lidentité culturelle du Tibet et mettent laccent sur la propriété locale de léconomie régionale.

Le rapport Commerce et droits humains au Tibet : considérations pour une politique commerciale qui tienne compte les droits humains est le résultat dune collaboration dune année entre la société civile, la communauté tibétaine du Canada et le monde académique. Le document fait une analyse du commerce entre le Canada et la Chine, dune perspective des droits humains, décrit comment les Tibétains sont particulièrement désavantagés dans le cadre de léconomie chinoise et souligne des secteurs particuliers préoccupants.

Nous ne sommes pas contre le commerce avec la Chine” affirme Sherap Therchin, directeur général du Comité Canada Tibet. “Par contre, nous nous attendons à ce que le Canada exécute la diligence requise et prenne des mesures fermes afin déviter les impacts négatifs potentiels sur les droits humains au Tibet.”

Le rapport avance une série de recommandations, en commençant par ladoption dune “Loi sur la politique Canada-Tibet” afin dassurer que les politiques et les programmes du gouvernement canadien, incluant le commerce, reflètent les valeurs canadiennes et nont pas dimpacts négatifs sur les droits humains au Tibet. Le document demande aussi laccès diplomatique réciproque au Tibet, avant toute négociation daccords commerciaux sectoriels avec la Chine [1] et réitère la demande de la société civile dexaminer limpact sur les droits humains des futurs accords commerciaux avec la Chine. [2]

Le lancement du rapport est accompagné par une compilation des ressources du projet, disponible en ligne, incluant des rapports dateliers, des résultats de sondages et des indicateurs dimpact. [3]

# # # #

[1] Lire la réponse de la ministre Chrystia Freeland à la question au Feuilleton Q-1858, en date du 13 juin 2018: “Le gouvernement du Canada a fait de nombreuses demandes au gouvernement de la RPC pour obtenir les permissions requises afin de visiter le Tibet. Ces demandes visaient des visites au Tibet par du personnel diplomatique et par lambassadeur canadien en Chine. Depuis 2016, aucune demande de visite na été approuvée.”

[2] Lire la lettre ouverte adressée au PM Justin Trudeau par la Coalition canadienne pour les droits humains en Chine, publiée en novembre 2017, disponible sur https://www.amnesty.ca

[3] La compilation des ressources du projet est disponible en ligne à ladresse http://tibet.ca/en/campaigns/economic_rights

 

Communiqués de presse

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank