Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Nous, les Tibétains, aspirons à une autonomie légitime et véritable, un arrangement qui permettrait aux Tibétains de vivre au sein de la République populaire de Chine. »

À la mémoire de Dermod Travis: Le CCT commémore son ancien directeur général

June 03, 2020

Ottawa, le 3 juin 2020: Le Conseil d’administration, les employés et bénévoles du Comité Canada Tibet commémorent aujourd’hui la perte de Dermod Travis, ancien directeur général et activiste dévoué à la cause du Tibet, décédé cette semaine à Victoria, en Colombie Britannique, à l’âge de 59 ans. [1] M. Travis avait dirigé le CCT de 2007 à 2012.

“Nous avons perdu un défenseur infatigable des droits humains au Tibet, un cher collègue et un compagnon d’armes”, a affirmé Sherap Therchin, directeur général du CCT.  “Nous envoyons nos sincères condoléances à la famille et aux amis de Dermod, en ce moment si triste.”

"J’ai travaillé avec Dermod pendant qu’il dirigeait le CCT”, a affirmé Luisa Durante, membre du Conseil d’administration. “Il était humble, l’image même d’une vie au service des causes qui lui étaient chères. Ce fut un plaisir de travailler à ses côtés, je suis reconnaissante de l’avoir rencontré.” 

Dans un message envoyé aujourd’hui, Alex Neve, Secrétaire général d’Amnistie Internationale Canada, a affirmé “Beaucoup d’entre nous avons travaillé avec Dermod Travis pendant les années où il dirigeait le Comité Canada Tibet. Il nous manquera beaucoup et restera dans notre mémoire.”

Dermod restera aussi présent dans la mémoire de la communauté tibétaine du Canada et de ses supporters. Avec intelligence et perspicacité, il avait bâti une relation de confiance avec les fonctionnaires du gouvernement et les membres du parlement, et utilisé ces contacts pour organiser des visites au Canada par Sa Sainteté le Dalai Lama et des représentants du gouvernement tibétain. En tant que spécialiste des communications, Dermod a mis à jour le site web du CCT, lancé ses plateformes de médias sociaux, créé une série de vidéos de sensibilisation et conçu de nombreuses campagnes de sensibilisation à la cause du Tibet au Canada.

Avant les jeux olympiques de Pékin, en 2008, Dermod avait été la force directrice derrière l’initiative Course pour les droits / Race for Rights, une course en vélo de 7,700km par le membre de l’équipe canadienne David Kay, visant à mettre en avant les prisonniers de conscience.

En 2009, Dermod avait mené l’initiative de recueillir des documents gouvernementaux déclassés, incluant un document officiel du Département des affaires étrangères, datant de 1950, affirmant que le Tibet se qualifiait pour le statut d’état indépendant lors de l’invasion des forces chinoises. [2] 

Pendant la période où des compagnies minières canadiennes étaient très présentes au Tibet, Dermod avait dénoncé leurs violations des droits humains et demandé l’établissement de la responsabilisation des entreprises et des sanctions de la part du gouvernement. Plus tard, il avait lancé une campagne nationale afin de révéler le rôle des compagnies canadiennes dans la construction de la voie ferrée Gormo-Lhassa. [3]

Dermod était le plus fier de son rôle dans l’établissement d’un programme d’immigration pour tibétains réfugiés en Inde. Pendant plusieurs années, il avait assuré la négociation avec le Gouvernement du Canada, dont le résultat fut un accord permettant à 1000 tibétains de l’état Arunachal Pradesh de s’établir au Canada, de 2002 à 2017. [4]

Après avoir quitté le CCT, en 2012, afin de diriger une organisation nouvellement formée, Integrity BC, Dermod est resté actif au sein du mouvement pour le Tibet, en tant que donateur et conseiller pour le CCT. Il avait aussi continué son implication au sein du programme d’immigration en se joignant à l’équipe de son agence d’implémentation, Project Tibet Society.  

Aujourd’hui, lorsque nous commémorons Dermod, son message, répété maintes fois, demeure plus pertinent que jamais: “La seule manière d’avancer est de placer les droits humains et les valeurs démocratiques au centre de notre politique étrangère.” [5] 

Merci pour tout, Dermod – tu restes à jamais dans notre mémoire.

 

#  #  #

 [1] Dermod Travis, B.C.'s 'selfless and persistent' political watchdog, dies in hospital, CBC June 1, 2020 https://www.cbc.ca/news/ canada/british-columbia/b-c- loses-selfless-and-persistent- political-watchdog-1.5594144

[2] Secret: Government of Canada correspondence about Tibet 1944-1969 Comité Canada Tibet, 2008 http://tibet.ca/_media/PDF/ secret_canada_tibet_file.pdf

[3] Bombardier contre le dalaï-lama, LaPresse, April 26, 2011, https://www.lapresse.ca/ international/201104/26/01- 4393330-bombardier-contre-le- dalai-lama.php

[4] 1000 nouveaux Tibétains, Comité Canada Tibet 2012, http://www.tibet.ca/fr/tibet_ and_canada/1000_new_tibetans

[5] Tibetan rights trump trade say Canadians, Comité Canada Tibet, September 2007, http://tibet.ca/en/library/ media_releases/80

Communiqués de presse

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank