Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« La paix ne peut prendre racine tant que les droits de la personne sont bafoués. Comment la paix peut-elle régner alors que le simple fait de dire la vérité constitue un crime? »

Des activistes pour le Tibet ciblent la réunion annuelle de Bombardier

June 07, 2005

LA COMPAGNIE EST SÉVÈREMENT CRITIQUÉE POUR SON RÔLE DANS UN PROJET DE CHEMIN DE FER CONTROVERSÉ
 
Montréal – Des manifestations marqueront l’assemblée générale annuelle de Bombardier aujourd’hui, une coalition internationale de groupes de soutien au Tibet demandant à Bombardier Inc. de se retirer d’une entente controversée avec le gouvernement chinois. Bombardier a récemment annoncé son intention de fournir des wagons pour le chemin de fer Gormo-Lhassa, un projet qui constitue le fondement des efforts de la Chine pour resserrer son contrôle sur le Tibet. Des groupes pour les droits des Tibétains ont lancé une campagne appelant Bombardier à s’en retirer.
 
«En tant que Tibétain et Québécois, j’ai honte que Bombardier aide le gouvernement chinois à construire ce chemin de fer», a déclaré Tenzin Dargyal, président du Comité Canada-Tibet. «J’appuie le développement au Tibet, mais pas un développement imposé par Beijing et qui sert principalement les intérêts du Parti communiste chinois, plutôt que ceux de la grande majorité des Tibétains.»
 
Le chemin de fer, pour lequel des voyages d’essai sont planifiés dès 2006, menace d’accroître la pression environnementale sur l’écosystème de haute altitude du Tibet, de renforcer la présence militaire de la Chine dans la région et de faciliter l’établissement d’un grand nombre de colons chinois sur des terres tibétaines, marginalisant encore davantage les Tibétains sur les plans social et économique. De nombreux Tibétains considèrent ce chemin de fer comme la phase finale de la stratégie de la Chine pour éliminer l’identité et la culture tibétaines.
 
«Pour les Tibétains à l’intérieur du Tibet, ce chemin de fer est une condamnation à mort», a affirmé Lhadon Tethong, directrice exécutive d’Étudiants pour un Tibet libre (SFT). «Le gouvernement chinois encourage déjà des colons chinois à aller s’établir au Tibet dans le but d’assimiler les Tibétains et d’éliminer leur résistance à la domination chinoise. Le chemin de fer augmentera ce transfert de population de façon exponentielle, posant une menace terrible à la survie des Tibétains en tant que peuple.»
 
«Bombardier n’assume aucune responsabilité dans le fait que les Tibétains n’ont pas été consultés à savoir s’ils voulaient que ce chemin de fer soit construit ou non. Peu importe l’impact sur la population et l’environnement du Tibet, la compagnie nous a affirmé qu’il n’y avait aucune possibilité qu’elle se retire», a dit Mary Beth Markey, directrice exécutive de Campagne Internationale pour le Tibet. «Pourtant, le projet est en contradiction avec le propre code d’éthique de Bombardier, ainsi qu’avec la Charte de l’Union internationale de transport public sur le développement durable, dont Bombardier prétend être “signataire à part entière”.»
 
La coalition, dirigée par le Comité Canada-Tibet, la Campagne internationale pour le Tibet (ICT) et Étudiants pour un Tibet libre (SFT), a exprimé ses inquiétudes à Bombardier pour la première fois en octobre 2002. À l’époque, la compagnie a répliqué qu’elle n’était «pas impliquée» et avait «pris bonne note de vos arguments contre ce projet». En février de cette année par contre, Bombardier, le plus important fabriquant d’équipement ferroviaire au monde, a brusquement annoncé son intention de construire et de livrer, entre décembre 2005 et mai 2006, 361 wagons à la Chine pour ce projet grandement critiqué.
Contactez:
Comité Canada Tibet – www.tibet.ca
Tenzin Dargyal (514) 235-0205
Campagne Internationale pour le Tibet – www.savetibet.org
Suzan Mizrahi (202) 785-1515 ext.38
Étudiants pour un Tibet Libre – www.studentsofrafreetibet.org
Kate Woznow (anglais) 514-655-7728
 

Communiqués de presse

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank