Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« La paix ne peut prendre racine tant que les droits de la personne sont bafoués. Comment la paix peut-elle régner alors que le simple fait de dire la vérité constitue un crime? »

Les conservateurs pointés du doigt pour avoir souhaité son anniversaire au Parti communist

9 juillet 2011

OTTAWA – Les opposants au régime chinois ne décolèrent pas après que le Parti conservateur canadien eut envoyé au Parti communiste chinois (PCC) une lettre de félicitations pour son 90e anniversaire.

Le comité tibétain du Canada a lui aussi été outré, et a demandé aux conservateurs de revenir sur cette lettre au PCC et de reconsidérer sa relation avec les communistes chinois.

«Les anciens dirigeants du Parti conservateur auraient frémi à l’idée d’envoyer une telle lettre au Parti national d’Afrique du Sud alors que ce régime pratiquait l’apartheid, a déclaré le directeur du comité, Dermod Travis. Les dirigeants actuels du Parti conservateur devraient être suffisamment intelligents pour comprendre que le PCC – qui reste au pouvoir uniquement grâce à l’oppression militaire – ne mérite pas des félicitations, mais une condamnation.»

L’auteur de cette missive, John Walsh, et les autres conservateurs, refusent pour l’instant de commenter les vœux chaleureux du parti aux communistes chinois.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank