Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Je reste attaché au dialogue. Je suis en effet fermement convaincu que le dialogue et la volonté d’examiner clairement et honnêtement la réalité du Tibet peuvent nous conduire à une solution viable. »

La Chine au bord de la crise politique ouverte

12 juillet 2011

Ursula Gautier - Le Nouvel Observateur 6 Juillet 2011

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/off-de-l-obs/20110706.OBS6570/info-obs-la-chine-au-bord-de-la-crise-politique-ouverte.html

Les fissures au sein du pouvoir suprême se font de plus en plus apparentes à l'approche de la transition politique, prévue pour la fin 2012. Une nouvelle équipe devra succéder au tandem Wen Jiabao-Hu Jintao. Mais il n'existe toujours pas de consensus sur la façon d'assurer la survie du régime.

Une petite faction de réformateurs, menée par l'actuel Premier ministre Wen Jiabao, insiste pour des réformes politiques graduelles, à commencer par une volonté d'accorder un peu plus de liberté de parole.

Face à eux, la faction "dure", majoritaire, refuse tout relâchement du contrôle par crainte d'un effondrement de type soviétique. Selon les pékinologues, les "durs" en ont assez des appels de Wen Jiabao à une perestroïka à la chinoise. Dans la presse officielle, les attaques contre les "traîtres au sein du Parti" visent clairement Wen.

L'équilibre précaire entre les deux bords pourrait basculer si le numéro un, Hu Jintao, venait à lâcher son Premier ministre, ce qui entraînerait la première crise politique ouverte depuis 1989.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank