Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Je reste attaché au dialogue. Je suis en effet fermement convaincu que le dialogue et la volonté d’examiner clairement et honnêtement la réalité du Tibet peuvent nous conduire à une solution viable. »

JO: le trajet de la flamme modifié au Pakistan et en Inde

16 avril 2008

 

ISLAMABAD/NEW DELHI: Le Pakistan et l'Inde ont modifié le trajet de la flamme olympique pour des raisons de sécurité à la suite des incidents anti-chinois qui ont marqué son passage à Londres, Paris et San Francisco. La flamme arrivera mercredi à Islamabad, pour le retour du relais olympique en Asie.

"Il n'y a eu aucune menace spécifique mais en raison de l'ambiance générale nous ne voulons prendre aucun risque", a dit mardi le lieutenant-colonel Baseer Haider, porte-parole de l'Association olympique pakistanaise.

Au lieu d'emprunter l'artère principale d'Islamabad, qui passe devant le parlement, la flamme sera uniquement présentée au public dans un stade de la ville. Des risques d'orages et de pluies violentes ont également été avancés pour justifier cette décision.

En Inde également, des modifications ont été apportées au programme. Le parcours choisi n'a pas été officiellement communiqué mais des responsables indiens ont précisé que le trajet de neuf kilomètres prévu à l'origine jeudi à New Delhi serait réduit des deux tiers.

Le dalaï-lama, chef spirituel des Tibétains, vit en exil depuis 1959 dans le nord de l'Inde et les autorités craignent des manifestations contre la répression chinoise des manifestations du mois dernier au Tibet et dans les régions voisines.

Le capitaine de l'équipe indienne de football, Bhaichung Bhutia, a refusé de participer au relais en signe de solidarité avec les Tibétains.

A Katmandou, au Népal, la police a arrêté mardi une vingtaine de manifestants tibétains qui s'étaient rassemblés devant le consulat de Chine. Les manifestants, parmi lesquels des moines bouddhistes, scandaient "A bas la Chine".

Depuis un mois, les manifestations pro-Tibet sont quasi quotidiennes au Népal. Elles avaient été suspendues pendant quelques jours, à l'occasion des élections à l'Assemblée constituante.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank