Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Compassion et tolérance ne sont pas des signes de faiblesse mais de force. »

Violents heurts en Chine après la mort d'un vendeur ambulant

5 août 2011

Libération 27 Juillet 2011

http://www.liberation.fr/monde/01012351289-violents-heurts-en-chine-apres-la-mort-d-un-vendeur-ambulant

Des centaines de Chinois se sont violemment opposés à la police dans le sud-ouest du pays, après la mort d'un vendeur de rue qui aurait été battu par les forces de sécurité, ont rapporté les autorités et la presse officielle.

Cette foule en colère s'est rassemblée mardi après-midi dans la ville d'Anshun (province du Guizhou) où est décédé le vendeur ambulant unijambiste, qui transportait ses articles en poussant une simple charrette à bras.

Selon des internautes, l'homme a été battu à mort par trois membres -deux hommes et une femme- des forces de sécurité municipales. L'agence officielle Chine nouvelle a indiqué qu'une enquête avait été ouverte sur les circonstances du décès.

Les manifestants ont affronté les policiers anti-émeute en leur jetant des pierres, tandis que des véhicules étaient retournés, selon des images diffusées par la télévision Cable TV de Hong Kong. Des contestataires en sang apparaissent aussi sur les images. La police a utilisé des canons à eau, selon cette chaîne.

Ces faits évoquent plusieurs récentes manifestations violentes en Chine, notamment dans la province méridionale du Guangdong où des dizaines de millions d'ouvriers migrants font tourner les usines de «l'atelier du monde» chinois.

A la mi-juin, des heurts ont opposé des centaines, voire des milliers de migrants à la police armée à Xintang, près de Canton, après une altercation entre un couple de vendeurs de rue originaire de la province du Sichuan et des policiers locaux.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank