Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Compassion et tolérance ne sont pas des signes de faiblesse mais de force. »

Plus de détails sur l’arrestation du Moine Jigme Guri

29 août 2011

France Tibet 25 aôut 2011 http://tibet.fr/site/index.php?itemid=15247

Une source sûre nous apporte de nouvelles informations sur l’arrestation du moine Jigme Guri (photo).

Le 19 Août, Jigme a été invité en la ville de Tsoe pour un festival où d’autres personnalités Tibétaines étaient également attendues, tel le chanteur Sherten.

Comme il ne s’est pas présenté à l’évènement, ses deux étudiants sont partis à sa recherche. Vers 19h, lorsqu’ils atteignirent l’hôtel, il y avait de nombreux agents de police qui ont interdit aux deux moines d’entrer dans la chambre de leur professeur. La police déclara qu’il n’était pas à l’intérieur. Pourtant les deux étudiants reconnurent sa voix provenant de la chambre. Jigme leurs dit de quitter les lieux avant qu’il y ait plus de problème. Les étudiants de Jigme purent le voir, grâce à une fenêtre, étendu sur son lit.

Dans la soirée du 20 Août (à environ 5h, heure local) une quarantaine de policiers entrèrent dans le monastère de Jigme pour fouiller sa chambre. 30 portraits du Dalaï Lama (10 grands et 20 petits) ont été confisqué ainsi que deux ordinateurs et deux ordinateurs portables. Ils ont fouillé la chambre de ses étudiants et la pièce de rangement. Les autorités se sont fait guidé par un parent de Jigme pour les mener dans sa salle de méditation à Phuktee où il fut trouvé 4 autres photos du Dalaï Lama que la police confisqua.

Les raisons pour son arrestation et son lieu de détention ne sont toujours pas connu.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank