Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Je reste attaché au dialogue. Je suis en effet fermement convaincu que le dialogue et la volonté d’examiner clairement et honnêtement la réalité du Tibet peuvent nous conduire à une solution viable. »

New Delhi: 27 Tibétains arrêtés à deux jours du passage de la flamme

17 avril 2008

http://www.cyberpresse.ca/apps/pbcs.dll/article?AID=/20080415/CPMONDE/80415047/7248/CPSPORTS12&template=printart&print=1

New Delhi : La police indienne a arrêté mardi 27 manifestants tibétains et déployé 5000 agents dans les rues de New Delhi, alors que la flamme olympique doit traverser la ville cette semaine.

La police a justifié ces arrestations et les mesures de sécurité par la nécessité d'éviter des manifestations pro-Tibet, comme celles générées dernièrement par le passage de la torche à Londres, Paris ou San Francisco.

Selon le porte-parole de la police de New Delhi, Rajan Bhagat, les Tibétains ont été arrêtés alors qu'ils marchaient le long du parcours prévu pour le relais de la flamme, qui aura lieu jeudi.

Les manifestants avaient allumé une torche symbolique et criaient des slogans tels que «Pas de Jeux olympiques en Chine» ou «La liberté pour le Tibet».

Le policier a précisé que les Tibétains n'avaient pas été formellement inculpés, et devraient être libérés sous peu.

Les autorités indiennes ont raccourci le parcours de la flamme de sept à trois kilomètres, selon un officier de police, Darshan Singh.

Le dalaï lama, chef spirituels des Tibétains, vit en exil en Inde depuis 1959. Jusqu'ici, des manifestations pacifiques ont eu lieu en Inde pour protester contre la situation au Tibet.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank