Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Compassion et tolérance ne sont pas des signes de faiblesse mais de force. »

Résolution du Parlement Européen sur les droits de l'homme au Tibet

3 novembre 2011

Tibet: les autorités chinoises priées de respecter les droits religieux

Parlement Européen 27 Octobre 2011 http://www.europarl.europa.eu/fr/pressroom/content/20111026IPR30422/html/R%C3%A9solutions-sur-les-droits-de-l'homme-Tibet-Bahre%C3%AFn-et-Syrie

Les députés condamnent les mesures drastiques constantes imposées par le gouvernement chinois aux monastères bouddhistes tibétains dans la préfecture du comté d'Aba/Ngawa de la province de Sichuan ainsi que d'autres parties du plateau tibétain, y compris des rafles brutales de la part des forces de sécurité, la détention arbitraire des moines, ainsi qu'une présence policière permanente à l'intérieur des monastères. Ils appellent les autorités à lever les restrictions et à rétablir les canaux de communication avec les moines du monastère de Kirti.


Le Parlement est profondément préoccupé par les nouvelles qui font état, depuis avril dernier, de l'auto-immolation de huit moines et d'une nonne bouddhistes tibétains dans la zone du monastère de Kirti de Ngaba, dans la province chinoise du Sichuan.


Les députés demandent aux autorités chinoises de respecter les droits des Tibétains dans toutes les provinces chinoises et de prendre, en amont, des mesures afin de répondre aux revendications sous-jacentes de la population tibétaine de la Chine. Les autorités chinoises devraient cesser de promouvoir les politiques menaçant la langue, la culture, la religion, le patrimoine et l'environnement du Tibet, en violation de la Constitution et des dispositions légales accordant une autonomie aux minorités ethniques qui sont en vigueur en Chine.


Le Parlement demande à la Haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Catherine Ashton, d'aborder la question des droits de l'homme lors du prochain sommet UE-Chine, et demande au Président de la Commission ainsi qu'au Président du Conseil européen d'inviter instamment la Chine à protéger l'identité religieuse, culturelle et linguistique unique du Tibet dans de leurs discours officiels à l'occasion dudit sommet, au cas où elle ne devrait pas figurer à l'ordre du jour des discussions.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank