Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Le Canada peut, dans une atmosphère cordiale et constructive, demander au gouvernement chinois de résoudre la situation du Tibet. »

Faible performance de Harper: Droits de l'homme en Chine

12 février 2012

Par Jessica Murphy | Agence QMI

 

Le premier ministre Harper s'est attiré des éloges pour avoir mis efficacement en valeur les atouts du Canada durant sa mission économique en Chine, mais il a échoué quant à la promotion des droits de la personne, selon certains critiques.

Dermod Travis, du Comité Canada-Tibet, a souligné samedi que 20 Canadiens sont actuellement détenus dans des prisons chinoises.

«Il n'est pas revenu avec un de ces Canadiens, a dit M. Travis. Mais il ramène deux pandas.»

Selon ce représentant du Comité Canada-Tibet, la chancelière allemande Angela Merkel, qui s'est rendue en Chine plus tôt ce mois-ci, a su livrer à la Chine un message plus pointu en matière de droits humains.

Elle avait organisé des rencontres avec un avocat en droits de la personne et avec un journal de Guangzhou reconnu pour s'attaquer à des enjeux sensibles, et lorsque ces deux événements ont été annulés par les autorités chinoises, Mme Merkel a publiquement exprimé sa déception.

«Elle n'a pas cherché à camoufler cette question [des droits de l'homme]», a dit M. Travis, qui critique le discours qu'a livré Stephen Harper à un auditoire d'hommes d'affaires chinois. Le premier ministre canadien y abordait «en un clin d'œil» le sujet des droits humains.

«Il n'a pas rendu justice à ce qui se passe réellement en Chine», a dit Urgyen Badheytsang, un militant des Étudiants pour un Tibet libre. Il a rappelé que seulement durant le mois de janvier, huit moines tibétains s'étaient immolés pour protester contre la répression chinoise.

Justifiant ses efforts, le premier ministre a répondu samedi qu'il avait traité d'enjeux spécifiques, incluant des cas relevant des affaires consulaires, lors de rencontres bilatérales à Pékin.

«J'ai coutume, lors que je suis en pays étranger, de ne pas faire publiquement de critiques ou de porter de jugements sur ce pays», a dit M. Harper.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank