Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« La paix ne peut prendre racine tant que les droits de la personne sont bafoués. Comment la paix peut-elle régner alors que le simple fait de dire la vérité constitue un crime? »

Des pays de l'Union Européenne inquiets par la situation au Tibet - Conseil des droits de l'homme de l'ONU

18 septembre 2012

LE CONSEIL DES DROITS DE L'HOMME TIENT UN DÉBAT GÉNÉRAL SUR LES SITUATIONS RELATIVES AUX DROITS DE L'HOMME QUI REQUIÈRENT SON ATTENTION
17 septembre 2012
Le Conseil des droits de l'homme a entamé, cet après-midi, son débat général sur les situations relatives aux droits de l'homme qui requièrent son attention.

Au cours du débat général qui a suivi, toutes les délégations ont fait part de leurs préoccupations au sujet de situations spécifiques des droits de l'homme. Ainsi, plusieurs pays ont été montrés du doigt par les délégations, notamment ceux qui exercent des violences à l'égard des populations civiles, des minorités, des journalistes ou encore des défenseurs des droit de l'homme. Un autre groupe d'intervenants a dénoncé, pour sa part, la sélectivité et la politique «deux poids deux mesures» de certains pays. De même, les situations débattues au sein du Conseil restent politisées, ont regretté certaines délégations exhortant à plus de transparence.

Les organisations non gouvernementales ont insisté sur les violations des droits des minorités et des défenseurs des droits de l'homme dans plusieurs pays. Sous couvert de la sécurité ou de la lutte antiterroriste, des discriminations et autres abus se perpétuent, ont-elles déploré.

La Société pour les peuples menacés s'est dite gravement préoccupée par la situation déplorable des droits de l'homme dans les régions de Chine à peuplement tibétain, ainsi qu'au Xinjiang. Il a indiqué que 51 Tibétains s'étaient immolés par le feu depuis février 2009 en guise de protestation contre l'injustice et afin d'attirer l'attention de l'opinion publique internationale. Son représentant a lancé un appel à la Chine pour qu'elle respecte ses obligations internationales en protégeant les droits de tous ses citoyens, y compris les Tibétains, les Ouïghours et les Mongols.

Source: l'Office des Nations Unies à Genève

Lire l'article intégral: http://www.unog.ch/80256EDD006B9C2E/%28httpNewsByYear_en%29/434A3E6E0FFB6494C1257A7C0056CE29?OpenDocument&cntxt=3D615&cookielang=fr
Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank