Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Je reste attaché au dialogue. Je suis en effet fermement convaincu que le dialogue et la volonté d’examiner clairement et honnêtement la réalité du Tibet peuvent nous conduire à une solution viable. »

Les Tibétains en exil parlent de leur région menottée

30 septembre 2012

Dharamsala – Le président du parlement tibétain en exil a accusé mardi la Chine d’avoir transformé le Tibet en une gigantesque prison, lors du discours d’ouverture de la plus grande assemblée des représentants de la communauté tibétaine en exil depuis quatre ans.

«Un état de loi martiale inavoué est toujours à l’oeuvre au Tibet», a dénoncé Penpa Tsering à l’ouverture du conclave de quatre jours à Dharamsala, une ville du nord de l’Inde où est basé le gouvernement tibétain en exil. La Chine «a transformé le Tibet en un territoire qui ressemble à une prison», a-t-il ajouté.

Quelque 400 représentants des Tibétains en exil dans le monde entier se réunissent pour la première fois depuis 2008 pour redéfinir leur stratégie face à l’administration chinoise après la recrudescence d’immolations de membres de leur communauté et dans la perspective de changements politiques à Pékin.

Lire plus: http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/360032/les-tibetains-en-exil-parlent-de-leur-region-menottee

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank