Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Je reste attaché au dialogue. Je suis en effet fermement convaincu que le dialogue et la volonté d’examiner clairement et honnêtement la réalité du Tibet peuvent nous conduire à une solution viable. »

Lancement d’une campagne de sensibilisation internationale pour le Tibet

5 février 2013

L’Administration Centrale Tibétaine en exil en Inde a annoncé le 29 janvier 2013 le lancement d’une campagne de sensibilisation internationale de quatre jours visant à faire pression sur la Chine pour tenter de mettre fin aux immolations par le feu au Tibet. 


Penpa Tsering, porte-parole du Parlement tibétain en exil basé à Dharamsala, dans le nord de l’Inde, a indiqué que des rassemblements et des meetings étaient prévus dans le cadre de cette campagne qui débute le 30 janvier à New Delhi.
"La situation devient de plus en plus sombre" au Tibet, a déclaré Penpa Tsering au cours d’une conférence de presse commune avec Sikyong Lobsang Sangay, qui en 2011 a hérité du rôle politique du Dalai Lama et a été nommé Premier ministre du gouvernement tibétain en exil. 99 Tibétains se sont immolés par le feu entre 2009 et le 22 janvier de cette année pour protester contre la domination chinoise au Tibet.

Cette campagne sera également l’occasion de demander aux Nations Unies d’envoyer des observateurs au Tibet, a précisé Dr L. Sangay en insistant sur la détermination de son gouvernement et du Parlement en exil de mettre en relief la "répression des Tibétains au Tibet".

Plus de 5 000 personnes, dont 4 500 Tibétains en Inde, au Népal et au Bhoutan et environ 1 000 supporters indiens de Delhi, de la région NCR et du Ladakh étaient présents à cette cérémonie.
Shri K L. Advani, ancien vice-premier ministre, a honoré la cérémonie en tant qu’invité d’honneur, accompagné de délégués officiels du Parti du Congrès.

Sikyong L. Sangay a réaffirmé que "la liberté pour les Tibétains et le retour de Sa Sainteté le Dalaï Lama au Tibet" reste la "véritable aspiration des Tibétains au Tibet et le rêve des Tibétains en dehors du Tibet". Dans son raisonnement pour expliquer pourquoi le Tibet mérite attention et soutien, Sikyong L. Sangay a déclaré : "Le Tibet est un catalyseur et un test pour la Chine" et "l’autonomie au Tibet sera le début de la modération pour la Chine".

Source : AFP, Administration Centrale Tibétaine, 30 janvier 2013.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank