Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Le Canada peut, dans une atmosphère cordiale et constructive, demander au gouvernement chinois de résoudre la situation du Tibet. »

La Chine condamne 5 Tibétains et intensifie son contrôle sur Lhassa

13 août 2013

Le Gouvernement chinois a condamné 5 Tibétains, dont un enseignant-écrivain, à des peines de prison allant de 2 à 5 ans dans l'Est du Tibet et a également intensifié les restrictions lors d'une importante manifestation religieuse près de la capitale Lhassa.

Une Cour de Justice à Nyagchu dans l'Est du Tibet , région de Karze, a condamné 5 Tibétains -Gangkye Drupakyab, Samdup, Yudrang, Drensel et Shelgyal- à des peines de prison allant de 2 à 5 ans comme dirigeants d'une organisation dissidente.

Parmi les condamnés se trouve Gangkye Drupakyab, un écrivain doublé d'un enseignant qui était déjà détenu depuis février et a été condamné à une peine de 5 ans et demie de prison. Il avait écrit un livre au sujet de la répression brutale exercée par la Chine sur les manifestants tibétains en 2008.

Les restrictions augmentent à Lhassa


Des rapports en provenance du Tibet font état d'une répression accrue dans la capitale Lhassa où des dizaines de milliers de Tibétains, ainsi que des pèlerins chinois se sont réunis pour le festival de Shoton, qui se tient du 6 au 12 Août.

 

Source: Tibet.fr

 

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank