Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Si nous voulons contribuer à l’avènement d’un avenir plus heureux, plus stable et plus civilisé, chacun de nous doit cultiver un sentiment sincère et chaleureux de fraternité. »

Malgré une rude domination sur le Tibet, l’esprit tibétain ne fait que se renforcer

8 janvier 2014

Malgré une rude domination sur le Tibet, l’esprit tibétain ne fait que se renforcer

Dharamshala : - Vendredi 3 janvier, le chef spirituel du Tibet, Sa Sainteté le Dalai Lama, a fait l’éloge de la force des Tibétains de l’intérieur, disant que l’« esprit tibétain ne fait que se renforcer, c’est incroyable ». « Il y a un grand nombre de Tibétains venant du Tibet ici et nous nous retrouvons dans un pays libre. Les gens au Tibet continuent d’espérer que ceux en exil ne les oublieront pas. Cela fait 54 ans que nous sommes en exil, et 64 ans depuis 1949. Et pourtant, l’esprit tibétain n’a pas été dompté » a dit Sa Sainteté à la fin de ses 10 jours d’enseignements dans le sud de l’Inde.

Le lauréat du prix Nobel a ajouté : « Aujourd’hui, même l’esprit des jeunes enfants est fort. En attendant, les dirigeants chinois, adeptes de la ligne dure et étroits d’esprit, peuvent exercer une autorité de fer sur le Tibet, l’esprit tibétain ne fait que se renforcer. J’aimerais remercier ceux d’entre vous qui représentez ici les Tibétains de l’intérieur. Vous et votre esprit, vous êtes incroyables ».

« Avant l’arrivée du bouddhisme au Tibet, nous n’hésitions pas à nous battre, mais depuis l’arrivée du bouddhisme parmi nous, nous avons une culture de compassion potentiellement utile au monde aujourd’hui. Les Occidentaux et les Chinois qui voyagent au Tibet voient que les Tibétains sont particulièrement compatissants » dit le chef spirituel tibétain.

« Cependant, j’ai entendu dire que certains sont corrompus. Nous devrions essayer de préserver et améliorer notre réputation aux yeux du monde » dit-il, ajoutant que « nous devons garder notre renommée intacte. Et ceux de l’exil doivent aussi garder cela en tête ».

Sa Sainteté a également parlé de l’importance de préserver et de promouvoir la langue, la culture et le bouddhisme tibétains. Sa Sainteté a ajouté : « Nous sommes liés par la langue et la culture. Le bouddhisme est une partie importante de notre identité, aussi devrions-nous y porter de l’intérêt en tant que Tibétains. Vous, étrangers qui montrez de l’intérêt pour le bouddhisme tibétain, vous pouvez aider car notre religion et notre culture sont à une période cruciale. Il n’est pas facile de dire si elles survivront ou pas. J’ai tout tenté pour donner suite à notre noble cause.

Nous devons bâtir un monde plus équitable par la paix et la non-violence. Lorsque nous rencontrons des difficultés, nous devrions mettre en pratique la non-violence. Nous avons besoin de dialoguer, de nous assoir ensemble pour en discuter. Le 20ème siècle a été une période de violence » a-t’il ajouté. Sa Sainteté dit « le 21ème siècle devrait être une ère de non-violence. Vous, à l’étranger, qui ici aujourd’hui montrez votre intérêt et votre amitié, faites en sorte que les gens dans vos pays soient au courant de la situation au Tibet. Souvenez-vous, comme je le dis souvent, les amis comme vous ne sont pas tant pour les Tibétains que pour la justice ».

« Il y a environ 200 ans, la science s’est invitée dans le paysage. A présent des spécialistes des neurosciences ont montré que l’esprit et la pensée peuvent avoir une influence sur le cerveau. La conscience avec la clarté cognitive peuvent affecter le cerveau. Des scientifiques portent leur intérêt sur ce que j’appelle la science bouddhiste ».

Le Président du Parlement tibétain en exil, Penpa Tsering, le Kalon pour les affaires religieuses et culturelles, Pema Chinjor et l’ancien Kalon Tripa Prof Samdhong Rinpoche se sont aussi adressés à l’assemblée.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank