Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« La paix ne peut prendre racine tant que les droits de la personne sont bafoués. Comment la paix peut-elle régner alors que le simple fait de dire la vérité constitue un crime? »

Un mois après son arrestation, un chef spirituel tibétain est en état critique

29 janvier 2014

24 janvier 2014 – Un chef spirituel tibétain très connu, emprisonné depuis un mois dans la Région Autonome Tibétaine, se trouve en état critique. Et ceci, malgré une lettre qu’il avait (supposément) envoyée à ses disciples, le mois passé, selon laquelle il était en bonne santé, bien traité, et leur demandait d’éviter les confrontations avec la police.

Khenpo Kartse -le titre “Khenpo” est utilisé pour les rangs religieux supérieurs ou les abbés- a été arrêté le 6 décembre à Chengdu, la capitale de la province Sichuan, sous suspicion de participation à des activités “anti-État”. Son état de santé est très inquiétant, et il souffre d’une inflammation du foie.

Ses avocats et famille n’ont pas été en mesure de le voir depuis son arrestation. Les officiers de sécurité de Chamdo avaient voyagé jusqu’au Sichuan pour l’arrêter.

“[Maintenant], l’état de santé du Khenpo est apparément critique” a affirmé une source locale au Service tibétain du RFA (Radio Free Asia), jeudi. “Son foie est inflammé, et il a été arrêté depuis plus de quarante jours” a ajouté la source, sous condition d’anonymat.

“Malgré le fait que les membres de la famille du Khenpo avaient été autorisés à lui apporter des medicaments, lorsqu’ils sont arrivés à Chamdo ils ont dû les donner aux officiels qui allaient en faire la distribution”.

“Les moines du monastère Japa et la commuanuté tibétaine de Nangchen sont donc très inquiets et preoccupés par cette situation”.

Khenpo Kartse, aussi connu sous le nom de Karma Tsewang, était très impliqué socialement dans la région de Yushul. Il avait été actif dans les efforts de secours après le tremblement de terre d’avril 2010. Il est aussi respecté au sein de la communauté grâce à son travail pour la protection et promotion de la langue, culture et religion tibétaines.

Plusieurs groupes de soutien au Tibet ont lancé des campagnes demandant la libération de Khenpo Kartse. Ajoutez votre voix aux leurs et demandez sa libération:

http://freetibetanheroes.org/release-khenpo-kartse-now/

 

Source:  Dolkar – Service tibétain du RFA (Radio Free Asia).

 

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank