Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Je reste attaché au dialogue. Je suis en effet fermement convaincu que le dialogue et la volonté d’examiner clairement et honnêtement la réalité du Tibet peuvent nous conduire à une solution viable. »

Les Nations Unies interrogent la Chine sur l’éviction de Tibétains de leurs terres nomades

20 mai 2014

Le 8 mai, le Comité des Nations Unies pour les droits économiques, sociaux et culturels (ESCR) a posé à la Chine des questions précises sur 3 sujets relatifs à l’éviction de nomades Tibétains de leurs terres ancestrales. Au cours de sa revue de performance qui a duré 8 heures, le comité a interrogé la Chine sur la réinstallation forcée de plus de 1,7 millions de nomades Tibétains, la violation des droits des Tibétains à la non-discrimination, et le besoin pour les Tibétains d’être en mesure d’exercer totalement leurs droits culturels et religieux.

Cependant, la Chine a prétendu que les politiques d’éviction forcées étaient menées avec une consultation à 100% des Tibétains concernés. Elle a aussi dit clairement que la terre héritée par des générations depuis des millénaires n’appartient plus désormais aux nomades Tibétains puisque la propriété est passée à l’Etat chinois depuis l’annexion du Tibet qui a suivi la fondation de la République Populaire de Chine en 1949.

Etant donné que les nomades Tibétains ne peuvent pas présenter leur version à l’ESCR, puisque la Chine ne les y autoriserait pas et punirait sévèrement ceux qui y parviendraient d’une manière ou d’une autre, les capacités de l’ONU à réprimander la Chine sont gravement handicapées.

Le 26 janvier dernier, le service chinois de nouvelles en ligne sur le Tibet eng.tibet.cn, qui citait l’agence de presse officielle Xinhua, a rapporté qu’un projet de réinstallation de 2,3 millions de fermiers et d’éleveurs de la Région Autonome du Tibet, commencé en 2006, avait été bouclé fin 2013.

Par ailleurs, voanews.com citant le site web TV officiel sur le Tibet le 24 janvier, a rapporté qu’également dans le plan à 5 ans de la province du Qinghai, 90% des nomades Tibétains vivant dans cette région seraient relogés de manière similaire d’ici la fin de cette année.
Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank