Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Le Canada peut, dans une atmosphère cordiale et constructive, demander au gouvernement chinois de résoudre la situation du Tibet. »

La Chine approuve la construction d’une 3ème ligne de chemin de fer au Tibet

4 novembre 2014

L’agence de planification économique chinoise a approuvé le projet de construction d’une troisième ligne de chemin de fer dans la Région Autonome du Tibet occupé, rapportait l’agence de presse officielle Xinhua le 31 octobre.

Il s’agira d’une ligne de 402 km reliant Xigaze (en tibétain : Shigatse) dans le sud du Tibet à Nyingchi (Nyingtri) près de la frontière avec l’Etat indien de l’Arunachal Pradesh revendiqué par la Chine. La décision de construire la ligne ferroviaire a suivi l’approbation de l’étude de faisabilité de cette construction, ajoute Xinhua. L’approbation fait suite à l’ouverture de la ligne de chemin de fer Lhasa-Shigatse en août dernier.

La ligne Xigaze-Nyingchi était l’une des trois nouvelles lignes de chemin de fer coûtant environ 250 milliards de yuans (40 milliards d’US dollars) approuvées par la Commission chinoise pour le développement national et la réforme, dit le rapport. La ligne la plus longue, qui coûte environ 20 milliards de yuans, est destinée au transport de charbon sur plus de 1800 km, de la ville d’Ordos en Mongolie intérieure à Ji’an dans la province orientale du Jiangxi. L’autre est une ligne à passagers de 137 km reliant Datong dans la province du Shanxi dans le nord de la Chine à Zhangjiakou dans la voisine Hebei.

L’extension du chemin de fer dans la Région Autonome du Tibet reliera le Népal, le Bhoutan et l’Inde d’ici 2020, dit outlookindia.com, qui cite un document officiel de Pékin.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank