Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Nous, les Tibétains, aspirons à une autonomie légitime et véritable, un arrangement qui permettrait aux Tibétains de vivre au sein de la République populaire de Chine. »

Pour ménager la Chine, le pape ne reçoit pas le dalaï-lama

15 décembre 2014

Les relations entre le Vatican et la Chine sont depuis toujours tendues. Le pape François a préféré refuser de rencontrer le dalaï-lama plutôt que d'envenimer la situation.

La demande d'audience du chef spirituel des Tibétains a été rejetée.

La demande d'audience du chef spirituel des Tibétains a été rejetée.
Image: Archives/AFP

Le pape François a refusé d'accorder une audience privée au dalaï-lama pour ne pas porter préjudice aux relations déjà difficiles entre l'Eglise catholique et la Chine, a annoncé le Vatican ce vendredi 12 décembre. Le dernier entretien du dalaï-lama avec un pape remonte en 2006, lorsqu'il avait rencontré Benoît XVI.

La demande d'audience du chef spirituel des Tibétains a été rejetée «pour d'évidentes raisons liées à la situation délicate» en Chine, a déclaré un porte-parole du Vatican, selon lequel le dalaï-lama a compris la décision du pape.

«Embarrasser le pape»

Le dalaï-lama, qui est en ce moment à Rome pour assister à une réunion des lauréats du prix Nobel de la paix, a déclaré aux médias italiens qu'il avait sollicité une audience mais qu'il ne voulait pas embarrasser le pape.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank