Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Compassion et tolérance ne sont pas des signes de faiblesse mais de force. »

Malgré le réchauffement climatique, la Chine prétend que l’éco-futur du Tibet est positif

14 janvier 2015

La Chine dit que l’écosystème du plateau tibétain va dans la bonne direction malgré le fait qu’au cours des 50 dernières années, sa température a augmenté deux fois plus vite que dans la plupart des autres régions du monde et la prédiction que les glaciers de la région vont fondre de 10% à 30% d’ici 2050.
La conclusion ci-dessus est basée sur une évaluation commencée en 2012 et menée conjointement par le gouvernement de la Région Autonome du Tibet et l’Académie des sciences chinoises, rapporte le site officiel chinois CRIENGLISH.com le 6 janvier. Bien que le rapport ne cite pas d’information spécifique pour soutenir sa conclusion positive, il note que l’évaluation s’est basée sur 26 indicateurs, tels la température et les précipitations. Il cite également Jiang Bai, directeur du Bureau pour la protection de l’environnement du Tibet, affirmant que le rapport d’évaluation "nous fournit des lignes directrices scientifiques et rend aussi nos politiques plus scientifiques."

Il a ajouté que des projets qui pourraient avoir un impact négatif sur l’environnement seront interdits et fait remarquer que le gouvernement dépensait plus de 10 milliards de yuans chaque année pour la protection de l’environnement et les chantiers écologiques.

Des critiques maintiennent que les principaux projets d’infrastructure comme le chemin de fer et l’exploitation minière à grande échelle, qui ont de hautes valeurs stratégiques et commerciales, ainsi que la militarisation du plateau tibétain, contribuent de manière significative à la destruction de l’environnement du plateau tibétain.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank