Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Je reste attaché au dialogue. Je suis en effet fermement convaincu que le dialogue et la volonté d’examiner clairement et honnêtement la réalité du Tibet peuvent nous conduire à une solution viable. »

Un moine tibétain incarcéré pour une photo

30 mai 2016

Tibetan Review, le 30 mai 2016 - Le 16 mai dernier, la police chinoise de Tawu, dans la province du Sichuan, a arrêté sans raison apparente un jeune Tibétain. Des sources de presse étrangères rapportent que le jeune moine de 22 ans, appelé Jampa Gelek, a été photographié devant le drapeau national tibétain et projetait de s’immoler.

L’interpellation aurait  eu lieu alors qu’il faisait le tour d’un stupa près de son monastère de Nyitso vers 20h30. Il aurait ensuite été emmené dans un centre de détention de la préfecture de Dartsedo.

Aucune source n’explique comment la police chinoise a été mise au courant des plans du jeune homme avant de l’arrêter. La photographie, tout  comme le projet d’immolation,  dateraient de l’année dernière, sa famille l’ayant dissuadé de mener son idée à terme.

Après une perquisition de sa chambre, les autorités n’auraient trouvé comme preuve à charge qu’un slogan « Tibet Libre » sur le mur.

Traduction France Tibet

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank