Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Nous, les Tibétains, aspirons à une autonomie légitime et véritable, un arrangement qui permettrait aux Tibétains de vivre au sein de la République populaire de Chine. »

JO: Des militants pro-Tibet sur le toit du Comité Olympique Français

2 juillet 2008

T.S.R ( Suisse ) 20 Juin 2008 http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=800002&sid=9244574&cKey=1213972873000

Une vingtaine de militants pro-tibétains ont réussi vendredi à déployer des banderoles pendant plus d'une heure sur la terrasse de l'immeuble du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) à Paris, a-t-on appris de source concordante.

Les militants de l'association "Tibet Libre" ont quitté les lieux vers 13h30 dans le calme après avoir obtenu la promesse d'un rendez-vous mardi avec des dirigeants du CNOSF.

Cette action symbolique coïncide avec l'arrivée de la flamme olympique au Tibet. Dans un communiqué, les manifestants indiquent que, près de trois mois après les émeutes dans la région, "la situation au Tibet reste très sérieuse, les autorités chinoises multiplient les rafles, les emprisonnements arbitraires et les séances de +rééducation patriotique+".

Les militants demandent au CNOSF et au Comité international olympique (CIO) "d'exiger de la Chine qu'elle respecte les droits de l'homme (...) de demander l'annulation du passage de la flamme olympique au Tibet occupé", ainsi que de libérer les personnes emprisonnées depuis mars et d'ouvrir un dialogue avec le dalaï lama, chef spirituel en exil des Tibétains.

Selon des habitants interrogés à Lhassa, la capitale, la tension est palpable, avec une forte présence policière dans les rues avant le passage de la flamme, auquel tout le monde ne pourra pas assister.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank