Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Le Canada peut, dans une atmosphère cordiale et constructive, demander au gouvernement chinois de résoudre la situation du Tibet. »

Passage rapide de la flamme olympique par le Tibet

2 juillet 2008

France Info 21 Juin 2008 http://www.france-info.com/spip.php?article150894&theme=14&sous_theme=17

Trois mois après les émeutes, le relais de la flamme olympique a parcouru ce matin la ville de Lhassa apparemment sans incident. Le dispositif policier et militaire était particulièrement impressionnant. La capitale du Tibet est toujours interdite aux touristes étrangers, de nombreux habitants avaient été invités à rester chez eux et les magasins avaient baissé leurs rideaux.

Un parcours réduit : des trois jours prévus au départ ne restaient que quelques heures de relais. Le premier à porter la flamme était Gonpo, un héros tibétain de l’alpinisme, âgé de 75 ans. Il a transmis la torche à Li Suzhi, responsable de l’hôpital militaire de Lhassa, tandis que le dernier relayeur a été Caidan Zhuoma, un célèbre chanteur tibétain. “Le ciel du Tibet ne changera jamais et le drapeau rouge aux cinq étoiles flottera à jamais au-dessus de lui...Nous briserons sans aucun doute les intrigues de la clique du dalaï lama”, a dit le chef provincial du Parti communiste, Zhang Qingli, à la fin du relais. Seul un groupe de journalistes étrangers a été autorisé à assister à cette cérémonie dans le cadre d’un voyage organisé par le gouvernement.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank