Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Je reste attaché au dialogue. Je suis en effet fermement convaincu que le dialogue et la volonté d’examiner clairement et honnêtement la réalité du Tibet peuvent nous conduire à une solution viable. »

En visite en Chine, Condoleezza Rice se rend dans le Sichuan

2 juillet 2008

 
Par Susan Cornwell DUJIANGYAN, Chine (Reuters) - La secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice, en visite dimanche en Chine dans les régions dévastées par le séisme du 12 mai dans le Sichuan, a mis l'accent sur l'amitié entre Washington et Pékin. A son arrivée à Chengdu, capitale de la province du Sichuan, Rice a rencontré plusieurs victimes du tremblement de terre, qui a fait quelque 70.000 morts, et s'est rendue dans un camp d'aide humanitaire à Dujiangyan, l'une des villes les plus durement touchées par la catastrophe.

"Je suis vraiment impressionnée par l'effort qui a été entrepris. Cela montre vraiment comment l'esprit humain peut surmonter de grands cataclysmes", a déclaré Rice à la presse.

La secrétaire d'Etat, plus haute autorité américaine à se rendre en Chine depuis la violente répression des émeutes au Tibet, à la mi-mars, devait rencontrer dimanche le ministre chinois des Affaires étrangères, Yang Jiechi.

"Les droits de l'homme font toujours partie de nos entretiens", a déclaré le porte-parole du département d'Etat, Sean McCormack, en marge de la visite de la secrétaire d'Etat.

NUCLÉAIRE NORD-CORÉEN

Washington a critiqué à plusieurs reprises la politique de la Chine vis-à-vis du Tibet et a appelé Pékin à conduire des pourparlers avec le chef spirituel de la communauté tibétaine, le dalaï-lama.

Des émissaires du dalaï-lama se sont rendus à Pékin en mai, mais les négociations ont été interrompues par le tremblement de terre du Sichuan.

Condoleezza Rice devrait également aborder le sujet des "pourparlers à six", dont l'objectif est le démantèlement du programme nucléaire nord-coréen.

Interrogée sur les différences entre la réaction de la Chine après le séisme et celle de la Birmanie après le passage du cyclone Nargis, début mai, Rice a répondu: "il y a un contraste".

"Les Chinois ont cherché à obtenir de l'aide. C'est ce que les gens attendent dans le monde entier. Il ne s'agit pas de politique, mais d'êtres humains désireux de venir en aide à d'autres êtres humains dans le besoin", a-t-elle estimé.

Une délégation emmenée par l'administratrice de l'Agence américaine pour le développement international et comprenant des entrepreneurs privés doit se rendre prochainement au Sichuan pour participer à la reconstruction, a ajouté Rice.

Les Etats-Unis ont versé 1,5 million de dollars (950 millions d'euros) d'aide humanitaire à la Chine depuis le séisme.

Version française Gregory Schwartz

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank