Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Compassion et tolérance ne sont pas des signes de faiblesse mais de force. »

Nicolas Sarkozy veut ouvrir le G8 à la Chine, l'Inde, l'Afrique

9 juillet 2008

L'express 5 Juillet 2008 http://www.lexpress.fr/actualite/depeches/infojour/reuters.asp?id=74422

Nicolas Sarkozy a estimé sL' que les sommets du G8 ne se justifiaient plus sans la présence de puissances émergentes comme la Chine et l'Inde, et de représentants de l'Afrique et de l'Amérique du Sud.

"Je suis de ceux qui pensent qu'il n'est pas raisonnable de réunir le G8", a déclaré le président français lors d'un Conseil national de l'UMP consacré à l'Europe, et avant l'ouverture lundi au Japon du sommet des huit grandes puissances économiques.

"Je pense que ce n'est pas raisonnable de continuer a se réunir à huit pour régler les grandes questions du monde, en oubliant la Chine - un milliard 300 millions, d'habitants - en n'invitant pas l'Inde - un milliard d'habitants - en ayant aucun pays arabe, en ayant aucun pays africain et en ayant aucun pays de l'Amérique latine", a-t-il ajouté.

"Ce n'est pas raisonnable, ce n'est pas juste, le monde est universel, le monde est multipolaire", a dit encore le président français.

"On ne peut pas dire à huit: 'on va régler les affaires du monde'. La vérité, c'est que si on veut la paix et le développement dans le monde, il faut que tout le monde soit invité. Je n'accepte pas qu'un continent d'un milliard d'habitants comme l'Afrique n'ait pas un pays pour le représenter à la table des grands de ce monde", a conclu Nicolas Sarkozy.

Créé en 1975, le club des principales puissances rassemblait à l'origine six pays: Etats-Unis, Allemagne, Japon, Grande-Bretagne, France et Italie.

Il fut élargi un an plus tard au Canada, avant d'accueillir la Russie en son sein en 1998.

Pascal Liétout

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank