Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Le Canada peut, dans une atmosphère cordiale et constructive, demander au gouvernement chinois de résoudre la situation du Tibet. »

JO: des athlètes lancent un appel pour le Tibet

8 août 2008

Reuters et l'Express 7 Aôut 2008 http://www.lexpress.fr/actualite/depeches/infojour/reuters.asp?id=76344

Une quarantaine de participants aux Jeux olympiques de Pékin ont appelé la Chine à trouver un réglement pacifique au problème tibétain et protéger la liberté de culte et d'opinion, rapportent des organisations de défense des droits de l'homme.

Ces athlètes font partie d'une liste de 127 sportifs ayant signé une lettre ouverte au président chinois Hu Jintao, dans laquelle ils lient le succès des Jeux à la question des droits de l'homme, selon les organisations Sports for Peace, Amnesty International et International Campaign for Tibet.

Les Français Muriel Hurtis-Houairi (200 mètres) et Romain Mesnil (saut à la perche) côtoient sur la liste de signataires affichée le recordman du monde cubain du 110 mètres haies Dayron Robles ou la championne du monde croate du saut en hauteur Blaka Vlasic.

La liste n'a pas pu être vérifiée dans l'immédiat.

Les signataires demandent à Hu de "trouver une solution pacifique pour la question du Tibet et les autres conflits dans (son) pays en respectant les principes fondamentaux des droits de l'homme", peut-on lire dans cette lettre ouverte publiée mercredi sur le site internet de Sports for Peace (www.sportsforpeace.de).

Ils exhortent également le dirigeant chinois à garantir "la liberté d'expression, de religion et d'opinion dans (son) pays, y compris au Tibet".

Le gouvernement chinois s'est déjà élevé à plusieurs reprises contre l'exploitation politique des Jeux par ses détracteurs, alors qu'il entend faire de l'événement un symbole de la prospérité et de l'harmonie nationales.

Mais de nombreuses manifestations contre la politique chinoise au Tibet, au Soudan ou en matière de droits de l'homme ont eu perturbé les étapes internationales de la flamme olympique.

Malgré l'important dispositif de sécurité mis en place à Pékin, quatre manifestants étrangers ont pu déployer mercredi des banderoles pour un Tibet libre aux abords du "Nid d'oiseau", stade qui accueillera la cérémonie d'ouverture vendredi.

En mars, Pékin avait accusé les partisans du dalaï-lama, leader spirituel des Tibétains en exil, d'avoir orchestré les émeutes, violemment réprimées, pour nuire aux Jeux.

Mercredi, le dalaï-lama a de nouveau rejeté les accusations de la Chine et publié une lettre dans laquelle il réaffirme son soutien aux Jeux.

Chris Buckley, version française Grégory Blachier

POUR LIRE LE TEXTE DE LA LETTRE ( En anglais et Allemand ) CLIQUEZ SUR http://tempsreel.nouvelobs.com/file/543606.pdf

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank