Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« La paix ne peut prendre racine tant que les droits de la personne sont bafoués. Comment la paix peut-elle régner alors que le simple fait de dire la vérité constitue un crime? »

NOUVEAU MEXIQUE (USA) : LE PRIX DU FILM DES DROITS DE L'HOMME attribué au Documentaire " MISSING IN TIBET"

15 octobre 2008

Phayul 13 Octobre 2008 http://www.tibet.fr/site/institutions.php?itemid=3223

Un documentaire sur le Tibet remporte le Prix du film des Droits de l'homme en cette année 2008
Ngawang Choephel a été arrêté en août 1995 par les autorités chinoises pour l'enregistrement vidéo de Tibétains : enfants et personnes âgées tibétains interprétant les anciens chants et danses traditionnels du Tibet.
C'est donc un documentaire de 30 minutes, film poignant et récit de la persécution politique au Tibet qui a remporté le prix pour le ‘Best Human Rights Film’ (le meilleur film des Droits de l'Homme) présenté au festival de films à Taos, Nouveau Mexique aux Etats-Unis.
Le film" Missing in Tibet" ( "Disparu au Tibet") s'est vu attribué ce prix lors de la huitième session de ce Festival qui a pris fin dimanche.
Ce film narre la vie de Nwawang Choephel, un Tibétain né en exil, qui, le 26 Décembre 1996, fut condamné à 18 ans de prison par les autorités chinoises.

Bien que vivant aux Etats-Unis, Ngawang avait reçu au sein du prestigieux Collège Middlebury dans le Vermont, une bourse Fulbright pour étudier l'ethnomusicologie de son pays d'origine, le Tibet, et réaliser des enregistrements. Ses recherches l'ont conduit au Tibet afin de documenter et de préserver la musique et la danse traditionnelles.
Au milieu de cette recherche les autorités chinoises l'avaient arrêté. Son seul «crime»? avoir enregistré sur bande vidéo des enfants tibétains et des personnesâgéesinterprétant chants et des danses traditionnelles de leur pays. Il fut libéré en Février 2002, après six ans de prison.
Imbricant son histoire personnelle et des images tournées avant son incarcération, le film, conduit par Goldie Hawn et Peter Coyote relate l'atroce histoire de la persécution politique.

Créé en 1996 par Robin Garthwait, "Disparu au Tibet" a remporté le Prix du Jury lors duTelluride Mountain Film Festival, en 1997 et celui du Meilleur court métrage de sensibilisation à la culture, Prix international humanitaire, 1998.

Le film a été diffusé sur les stations de PBS, à Boston, Philadelphie, Seattle, Denver, San Jose, Buffalo, Anchorage, Fairbanks et Columbia, SC, et également diffusé au niveau national en Australie et en Hongrie.

Taos Mountain Film Festival, comme son nom l'indique, est un festival de films pour les alpinistes, les amoureux de la montagne et les caractères de montagne. Cette année, l'axe de ce Festival deTMFF est véritablement leTibet.
Environ un quart des films présentés à ce festival, qui compte environ 40 films, est lié à la lutte du peuple du Tibet et / ou de leur chef spirituel.
"La Compassion en exil", "Oubliant sa peur", "Dalaï Lama: un portrait du leader", "Pélerinage au Mont Kailash", "Pourquoi sommes-nous silencieux?", "Le destin des LHAPAS " Le cri du Lion des neiges" sont parmi les films sur le Tibet présentés cette année au Taos Mountain Film Festival qui s'est tenu ce mois d'octobre du 9 à 12.
source: Phayul [Lundi, Octobre 13, 2008 18:21] Par Phurbu Thinley
Traduction France-Tibet

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank