Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Le Canada peut, dans une atmosphère cordiale et constructive, demander au gouvernement chinois de résoudre la situation du Tibet. »

Un barrage a peut-être déclenché le séisme du Sichuan, selon des experts

10 février 2009

Les Echos 6 Février 2009

http://www.lesechos.fr/depeches/science-environnement/afp_00118416-un-barrage-a-peut-etre-declenche-le-seisme-du-sichuan-selon-des-experts.htm

Selon l'AFP, Un barrage pourrait avoir déclenché le séisme dévastateur au Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine, l'an dernier, ont affirmé certains responsables officiels et scientifiques, s'insurgeant contre la théorie de la catastrophe "naturelle".

La pression sur une ligne de faille causée par l'eau amassée dans le réservoir du barrage de Zipingpu a pu causer le désastre du 12 mai dernier qui a fait 87.000 morts et disparus.

Fan Xiao, 54 ans, ingénieur en chef depuis quatorze ans au Bureau de Géologie et des Minéraux du Sichuan, organisme gouvernemental, est l'un des partisans de cette hypothèse.

"Le réservoir de Zipingpu a été construit dans une zone de faille sismique et a pu facilement avoir un impact sur la faille", a-t-il dit à l'AFP.

Le phénomène, connu des scientifiques, est nommé "sismicité induite par réservoir" et a été répertorié dans plusieurs zones du monde, pour des secousses de moindre ampleur.

Dans le cas du Sichuan, cela serait la première fois qu'un réservoir aurait provoqué une secousse de cette ampleur, de magnitude 8 sur l'échelle de "magnitude de moment".

Zipingpu, un barrage de 156 mètres de haut achevé en 2006, et son réservoir, qui peut contenir jusqu'à 1,1 milliard de mètres cubes d'eau, sont situés à cinq kilomètres seulement de l'épicentre du séisme.

Fan estime que l'emplacement est un facteur important, tout comme le fait que le terrible séisme s'est produit à un moment crucial, alors que les eaux du réservoir se vidaient à un rythme rapide.

"La période la plus dangereuse est le moment où le niveau d'eau du réservoir change brusquement pour baisser, après avoir atteint un plus haut", dit-il.

"Ce changement soudain peut être déstabilisateur dans une zone de défaut sismique".

Or, selon Fan Xiao, "le niveau des eaux de Zipingpu a commencé à changer et à descendre rapidement juste avant le tremblement de terre

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank