Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Nous, les Tibétains, aspirons à une autonomie légitime et véritable, un arrangement qui permettrait aux Tibétains de vivre au sein de la République populaire de Chine. »

Dalaï lama: "des débordements peuvent arriver à tout moment"

12 février 2009

 
Le dalaï lama a déclaré mercredi à Baden-Baden (Allemagne) que la situation était "très tendue" au Tibet et que "des débordements peuvent arriver à tout moment" à l'approche du 50e anniversaire du soulèvement au Tibet, le 10 mars 1959.

 

"Aujourd'hui, il y a trop de colère", a encore dit le dalaï lama lors d'un entretien avec des journalistes. "La situation est très tendue, des débordements peuvent arriver à tout moment", a-t-il déclaré.

"Je suis inquiet parce qu'avec plus de soulèvement, il y aura plus de répression, tout cela est très triste", a-t-il ajouté. "Dès que les gens sont arrêtés, ils sont torturés et parfois tués", a affirmé le dalaï lama.

"Du fait que les exécutions publiques sont difficiles, ils se servent de la torture contre les Tibétains emprisonnés", a-t-il expliqué.

Le dalaï lama, chef spirituel des bouddhistes tibétains, est arrivé mardi dans la station thermale allemande de Baden-Baden (ouest) où il a reçu le Prix allemand des médias, décerné par un jury de journalistes et d'éditeurs allemands.

Après sa visite à Baden-Baden, le dalaï lama, 73 ans, doit retourner à Dharamsala, dans le nord de l'Inde, son lieu de résidence depuis sa fuite en exil en 1959 en raison de la répression par la Chine d'un soulèvement tibétain à Lhassa.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank