Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Le Canada peut, dans une atmosphère cordiale et constructive, demander au gouvernement chinois de résoudre la situation du Tibet. »

Le Tibet rouvert aux touristes étrangers

2 avril 2009

A.F.P 30 Mars 2009 http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hO9bOPaCkW1r1HSygjAyZc61pEDA

PEKIN (AFP) — La Chine va rouvrir le Tibet aux touristes étrangers après avoir fermé cette région en mars pour la période sensible du cinquantième anniversaire de la rébellion contre la présence chinoise, a-t-on appris lundi auprès du gouvernement régional.

"Le Tibet sera ouvert aux touristes étrangers à partir du 5 avril", a déclaré à l'AFP un responsable de l'Administration tibétaine du tourisme, qui a refusé d'être nommé.

Cependant une employée d'une agence de voyage de Chengdu, au Sichuan (sud-ouest), d'où partent de nombreux groupes pour le Tibet, a dit que les étrangers ne pourraient y revenir qu'à partir du 28 avril.

Une employée d'un hôtel de Lhassa, contactée par l'AFP, n'était pas en mesure de confirmer la date, expliquant avoir entendu dire que ce serait le 14 avril.

Les autorités ont renforcé en mars la sécurité au Tibet et dans les zones environnantes un an après des émeutes, qui, selon Pékin, avaient fait 21 morts, dûs aux manifestants, et quelque 200 selon le gouvernement tibétain en exil.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a toujours nié cette fermeture du Tibet aux touristes étrangers, malgré les affirmations des voyagistes.

Cependant, dimanche soir, une dépêche de l'agence officielle Chine Nouvelle a cité le responsable de l'administration tibétaine du tourisme, Bachug, expliquant que la réception des touristes avait été "suspendue en mars pour leur sécurité".

"Le Tibet est harmonieux et stable maintenant. Les agences de voyage et les hôtels sont prêts à les accueillir", a-t-il dit.

La région reste toutefois toujours interdite à la presse étrangère.

Les autorités chinoises ont célébré samedi la première journée de "l'Emancipation des serfs" destinée désormais à marquer, le 28 mars chaque année, le 50e anniversaire de l'échec du soulèvement antichinois au Tibet.

La Chine soutient que son intervention dans la région himalayenne a permis de mettre fin à un régime théocratique qui maintenait en servage l'immense majorité de la population.

Le chef spirituel des Tibétains, le dalaï lama, en exil en Inde depuis 50 ans, dénonce, lui, l'oppression politique et religieuse, affirmant que le peuple tibétain a vécu un "enfer sur Terre".

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank