Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Le Canada peut, dans une atmosphère cordiale et constructive, demander au gouvernement chinois de résoudre la situation du Tibet. »

Un moine tibétain qui appelait à protester contre Pékin retrouvé mort en Chine

2 avril 2009

France Tibet 31 Mars 2009 http://www.tibet.fr/site/index.php?itemid=5658

Un moine tibétain qui appelait à des actions de protestation contre les autorités chinoises dans le sud-ouest du pays, a été retrouvé mort après avoir été poursuivi par la police, a affirmé mardi un moine exilé en Inde.

Phuntsok Rabten, âgé de 27 ans, s'était enfui à moto quand des policiers à bord d'un véhicule avaient découvert qu'il distribuait des tracts exhortant des Tibétains à laisser les terres dont ils s'occupent non entretenues, a rapporté Konchog Norbu, un moine tibétain qui vit en Inde.

Cette action visait à protester contre une vaste répression exercée par les autorités chinoises à l'encontre de manifestants anti-gouvernementau x en mars dernier, a-t-il ajouté. "Nul ne sait ce qui s'est passé après cela", a déclaré le moine par l'intermédiaire d'un interprète depuis la ville de Mungod dans le sud de l'Inde.

Il a précisé que Phuntsok Rabten était du monastère Draggo à Ganzi, dans la province du Sichuan. "Le matin suivant (jeudi), une personne du village a découvert son corps au pied d'une colline", a-t-il dit.

Konchog Norbu, qui a vécu dans la région, dit avoir été informé du décès par un autre moine de Draggo, dont il a refusé de donner l'identité par crainte de représailles des autorités. La région est fermée aux journalistes étrangers et aucun moyen de confirmation indépendante n'existe.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank