Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Le Canada peut, dans une atmosphère cordiale et constructive, demander au gouvernement chinois de résoudre la situation du Tibet. »

Chine: 5000 villageois attaquent la police

11 avril 2009

Le Figaro 9 Avril 2009

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/04/09/01011-20090409FILWWW00326-chine5000-villageois-attaquent-la-police.php

Environ cinq mille villageois se sont affrontés à la police dans l'est de la Chine après avoir attaqué une mine qui dégrade selon eux leurs champs, a annoncé aujourd'hui une organisation de défense des droits de l'Homme.

Mardi, les villageois d'un district de la province de l'Anhui "ont investi et attaqué" la houillère responsable, selon eux, de l'affaissement de leurs terres agricoles, a précisé le Centre d'information pour les droits de l'Homme de Hong Kong dans un communiqué.

La police du district de Fengtai a nié tout affrontement entre police et population, affirmant que seule une manifestation d'un millier de villageois avait eu lieu, pour "demander l'arrêts des opérations de la mine dans les villages où les terres s'effondrent".

Selon le Centre de Hong Kong, au cours des violences de mardi le chef adjoint du district Ma Shiping a été blessé et une voiture de police a été endommagée.
Les autorités ont dépêché 1.000 membres des forces paramilitaires pour restaurer l'ordre tout en s'efforçant de résoudre la querelle mais près de 5.000 personnes étaient toujours à la mine de Gubei jeudi, a ajouté l'organisation.

Le porte-parole de la police locale, qui n'a pas voulu s'identifier, a affirmé qu'il n'y avait plus de villageois sur place. Il a confirmé des discussions en cours entre les dirigeants politiques et la mine, en ajoutant: "il nous faut du temps".
Les protestataires accusent la mine d'affecter quelque 8.000 hectares de terres, soit au total 50.000 personnes dans la zone.

La Chine connaît des dizaines de milliers "d'incidents sociaux" chaque année.
Elle devrait être très sensible aux mouvements de ce type en 2009, année d'anniversaires symboliques, comme les vingt ans de la violente répression des manifestations démocratiques de la place Tian'anmen à Pékin.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank