Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Nous, les Tibétains, aspirons à une autonomie légitime et véritable, un arrangement qui permettrait aux Tibétains de vivre au sein de la République populaire de Chine. »

L'exposition de cadavres "Our Body" interdite en France

23 avril 2009

Romandie News 21 avril 2009

http://www.romandie.com/infos/ats/display2.asp?page=20090421204816409172194810700_brf061.xml

La justice française a interdit l'exposition de cadavres humains "Our body, à corps ouverts", présentée à Paris depuis le 12 février. Elle donne ainsi raison à deux organisations de défense des droits de l'homme.

Le tribunal de grande instance de Paris a validé l'argumentaire d'Ensemble contre la peine de mort et Solidarité Chine. Selon les deux organisations, l'exposition porte atteinte aux principes de respect du cadavre et d'inviolabilité du corps humain.

Les associations avaient dit craindre que les corps soient ceux de condamnés à mort en Chine. Ils sont présentés et préservés selon un procédé nommé "plastination".

L'exposition s'est ouverte le 12 février dernier et devait se tenir jusqu'au 10 mai à l'Espace Madeleine, à Paris, puis être présentée au Parc floral.

L'exposition controversée circule dans le monde depuis 1997. Avant Paris, elle s'est arrêtée notamment à Lyon et Marseille, ainsi qu'aux Etats-Unis, au Japon, en Allemagne et en Suisse.

A Bâle, en 1999, l'exposition avait attiré plus de 600'000 visiteurs en trois mois et demi. Elle devenait ainsi la manifestation la plus fréquentée en Suisse à l'époque.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank