Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Si nous voulons contribuer à l’avènement d’un avenir plus heureux, plus stable et plus civilisé, chacun de nous doit cultiver un sentiment sincère et chaleureux de fraternité. »

Lyon « L'Enfer sur Terre », ou le calvaire de Bagdro et du peuple tibétain

3 juin 2009

Le Progres 2 Juin 2009

http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/lyon/article/1649942,185/L-Enfer-sur-Terre-ou-le-calvaire-de-Bagdro-et-du-peuple-tibetain.html

« J'ai vu ce que pouvait représenter l'enfer ». Bagdro, moine bouddhiste de 38 ans, s'est réfugié à Dharamsala en Inde en 1991. Il reste aujourd'hui l'un des indépendantistes tibétains les plus actifs. Ex-détenu politique, il parcourt désormais le monde pour raconter son histoire et alerter l'opinion autour de la cause tibétaine. Notamment par l'écriture d'autobiographies.
C'est dans ce contexte qu'il est venu témoigner dans un anglais parfait à la librairie « A plus d'un titre », devant un public ému par les mots ou les images employés. Bagdro a connu l'enfermement à 20 ans, après avoir exprimé ses idées lors d'une manifestation en 1988.
D'abord parce que les Tibétains et leur culture étaient « exclus du droit commun » depuis 1959. Le rassemblement sera sévèrement puni par la police, celle-ci tirant sur une foule composée d'enfants, de laïcs et religieux.
En prison, il connaîtra la déshumanisation et les tortures.
Libéré et animé par la haine, il fuit en Inde où il rencontre le Dalaï-lama qui l'avertit de « l'inutilité de la violence » : son arme sera la plume.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank