Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Le Canada peut, dans une atmosphère cordiale et constructive, demander au gouvernement chinois de résoudre la situation du Tibet. »

Lever du drapeau Tibétain à Blainville (Québec)

6 décembre 2007

Pour faire suite à la demande du Comité des Parlementaires amis du Tibet, la ville de Blainville a accepté de lever le drapeau du Tibet lors de la visite du Dalaï Lama, le 29 octobre dernier.

Diane Bourgeois, députée de Terrebonne-Blainville, est fière que le maire de Blainville ait accepté de poser ce geste symbolique. Après les appuis de plusieurs pays d’Europe, la ville de Blainville est la première ville québécoise à afficher son appui aux revendications du peuple tibétain.

La démarche du Dalaï Lama et du peuple tibétain a plusieurs similitudes avec la démarche québécoise, ils veulent protéger leur culture, leur langue et leur autonomie au sein de la Chine. Ce que vivent les tibétains est grave, ils n’ont pas droit à leur culture ni à leur langue, ils doivent s’expatrier au Népal pour étudier en tibétain et la Chine encourage ses citoyens à s’établir au Tibet afin de les assimiler.

Madame Bourgeois mentionne que la Chine est en train de réaliser ce que l’impérialisme britannique et Lord Durham ont moindrement réussi, mais persiste à croire que le Québec, encore aujourd’hui, vit le déclin de la majorité francophone au sein du Québec et plus particulièrement du Canada.

Diane Bourgeois termine en félicitant la décision de M. Cantin, maire de Blainville, qui sera un exemple à reprendre pour les autres villes du Québec.
Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank