Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Le Canada peut, dans une atmosphère cordiale et constructive, demander au gouvernement chinois de résoudre la situation du Tibet. »

Une manifestation interdite en Slovaquie pour la venue de Hu Jintao

22 juin 2009

Aujourd'hui en Chine 18 Juin 2009

http://www.aujourdhuilachine.com/informations-chine-une-manifestation-interdite-en-slovaquie-pour-la-venue-de-hu-jintao-11392.asp?1=1


Les autorités slovaques ont interdit une manifestation pour le respect des droits de l'homme initialement prévue en marge de la visite du président chinois Hu Jintao, attendu en Slovaquie jeudi et vendredi, a-t-on appris mercredi à Bratislava. Prévu jeudi devant le palais présidentiel, ce rassemblement a été interdit par le conseil municipal au motif que l'endroit avait déjà été réservé par le bureau de la présidence, a indiqué à l'AFP Eduard Chmelar, de la branche slovaque d'Amnesty International.

Convoquée à l'appel d'Amnesty International, du mouvement Falun Gong, des Amis du Tibet et de trois autres organisations non-gouvernementales, cette manifestation devait se dérouler au moment de l'entretien de M. Hu Jintao avec son homologue slovaque, Ivan Gasparovic. Le président chinois se rendra à Bratislava, son unique escale européenne, après son séjour en Russie. Les six organisations non-gouvernementales ont invité à cette occasion les plus hauts dirigeants politiques slovaques à évoquer la question des droits de l'homme en Chine. Dans une lettre ouverte publiée récemment, elles ont déjà lancé un appel pour "attirer l'attention des représentants politiques sur la violation des droits de l'homme et des libertés en Chine". "Aucun gouvernement responsable ne peut se sentir offensé si l'on se soucie des droits des citoyens dans son pays", a déclaré M. Chmelar à l'AFP.
Selon lui, les ONG vont tenter d'organiser tout de même une manifestation, malgré l'interdiction. "La Slovaquie, en tant que membre de l'UE, respecte le partenariat stratégique UE-Chine. Bien qu'il y ait certaines différences de vue entre les deux partenaires en ce qui concerne les droits de l'homme, ni la Slovaquie ni l'UE ne vont s'ingérer dans les affaires intérieures de la Chine", a de son côté indiqué à l'AFP le porte-parole de M. Gasparovic, Marek Trubac.
Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank