Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Je reste attaché au dialogue. Je suis en effet fermement convaincu que le dialogue et la volonté d’examiner clairement et honnêtement la réalité du Tibet peuvent nous conduire à une solution viable. »

Genève (Suisse) : Le Dalaï-lama ouvrira la conférence sino-tibétaine par un discours d’orientation

31 juillet 2009

Traduction en fraçais France Tibet Réunion/Article original Phayul 27 Juillet 2009

http://www.phayul.com/news/article.aspx?id=25202&article=Dalai+Lama+to+deliver+Keynote+address+at+Tibetan-Chinese+conference

Sa Sainteté le Dalaï-lama va donner un discours d’orientation à une conférence « exceptionnelle »,  à laquelle vont assister des universitaires chinois et tibétains, des écrivains, des journalistes, des avocats de Genève en Suisse le 6 août 2009, a déclaré l’organisateur de la conférence lors de son communiqué de presse.

Plus de 100 délégués chinois et tibétains du monde entier seront rassemblés à la conférence internationale sino-tibétaine du 6 au 8 août organisée par l’Entente Internationale pour la Réconciliation (IFR) et l’association suisse de l’amitié tibétaine.

« L’objectif de la conférence est de créer une meilleure compréhension entre les deux communautés et d’explorer les chemins pour trouver une solution pacifique à la problématique tibétaine » a dit M. Jonathan Sisson de l’IFR.

D’après le Docteur Tashe Thaktsang de l’association suisse de l’amitié tibétaine, « c’est dans l’intérêt et du peuple chinois et du peuple tibétain.  De plus, cela servira le développement de la Chine sur le long-terme et contribuera à la paix et à la stabilité en Asie », a-t-il ajouté.

M. Yan Jiaqi, un universitaire libéral chinois qui a servi dans la commission de réforme politique sous la direction du secrétaire général du Parti Communiste de Chine Zhao Ziyang dans les années 1980, sera l’invité d’honneur.

M. Yan Yaqi a également servi en tant que Directeur de l’Institut de Recherche Politique de Chine de l’Académie des Sciences Sociales de Chine et a écrit plusieurs livres dont « 10 Ans d’histoire de la révolution culturelle ».

La conférence est attendue comme une plateforme pour la clarification des visions et des opinions de chaque communauté et particulièrement dans l’éveil des protestations à travers le Tibet l’année passée, protestations considérées par le gouvernement chinois comme des « protestations antichinoises ».

Pour interpréter ces évènements comme une agitation « antichinoise » orchestrée par la « clique du Dalaï », comme les Chinois l’ont fait, c’est qu’il y a une incompréhension des motifs des manifestations, ont déclaré les organisateurs.

Dans sa déclaration du 10 mars 2009, le chef tibétain Sa Sainteté le Dalaï-lama a annoncé : « Nous avons besoin de regarder vers le futur et de travailler dans notre intérêt commun. Nous Tibétains, recherchons une autonomie légitime et significative, un arrangement qui permettrait aux Tibétains de vivre dans le cadre de la République Populaire de Chine.

Etant les principales parties prenantes, les représentants de la société civile chinoise et tibétaine ont un rôle important à jouer dans les efforts pour trouver une solution pacifique à la question tibétaine, ont déclaré les organisateurs dans leur communiqué de presse. « Récemment, les intéressés chinois et tibétains ont pris des mesures pour encourager une meilleure compréhension mutuelle. Cela a eu un impact positif et un besoin s’est fait ressentir d’avoir une assemblée plus large qui se tienne en Suisse pour son accueil de nombreux évènements de réconciliation au cours de son histoire. »

Sa Sainteté le Dalaï-lama va rencontrer la presse à l’hôtel Intercontinental de Genève ce même jour.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank