Abonnez-vous à notre liste d'envoi

« Nous, les Tibétains, aspirons à une autonomie légitime et véritable, un arrangement qui permettrait aux Tibétains de vivre au sein de la République populaire de Chine. »

Trois questions du quotidien Lyonnais " Le Progrès " à : Patrick Bonnassieux militant des droits de l' homme au Tibet : « Aujourd'hui, je vais écouter le Dalaï-Lama en visite à Genève »

9 août 2009

Article : Audrey Stiti , Le Progres 6 Aôut 2009 

http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/rhone/article/1857768,184/Patrick-Bonnassieux.html

Comment l'association Lions des Neiges mène-t-elle son combat ?
Nous faisons circuler des pétitions et organisons des évènements comme des salons, des festivals ou encore des conférences. Nous essayons également de pousser les autorités locales à s'engager plus pour la cause tibétaine. Mais c'est un travail délicat et difficile car d'importants intérêts économiques sont en jeu.

Pourquoi un tel engagement de votre part pour la cause tibétaine ?
Il y a 20 ans, j'ai eu la chance de rencontrer le Dalaï-lama et de l'entendre parler du Tibet avec cette fascinante alliance de calme et de passion. J'ai ensuite fait la connaissance d'un moine tibétain qui avait été torturé pendant 33 ans dans une prison chinoise. Ces deux rencontres furent déterminantes pour moi.

La situation au Tibet et en Chine est-elle en train de s'améliorer ?
Non, elle s'aggrave. Aujourd'hui les monastères tibétains sont surveillés par l'armée chinoise et les arrestations y sont quotidiennes. En Chine, les manifestations de l'ethnie ouïgoure sont réprimées dans le sang. La situation est devenue préoccupante et il devient urgent de faire voler en éclats cette maudite loi du silence.

Bureau National du CCT 1425, boul. René-Lévesque Ouest, 3e étage, Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada
T: (514) 487-0665   ctcoffice@tibet.ca
Développé par plank